Skip to main content
 
Sport, Covid et Recrutement : L’interview de Harold Decoster

Sport, Covid et Recrutement : L’interview de Harold Decoster

Consultez d’autres articles sur le même sujet: Actualités

Afin de compléter notre article sur "Sport, Covid & Recrutement", les équipes Fyte ont interviewé, Harold Decoster, Sales Team Leader / Country Manager Spain chez SportEasy, l'appli de référence pour organiser vos matchs & entraînements et gérer votre équipe de foot, rugby, basket ou tout autre sport.

Depuis quand es-tu chez SportEasy, et quel est ton rôle ?

Je suis chez SportEasy depuis un peu plus de deux ans. Je gère aujourd'hui l'équipe commerciale, qui vend la version CLUB de SportEasy : une application web et mobile qui simplifie le quotidien des équipes et clubs de sport amateur, en France et à l'international. 

Quel impact a eu le Covid sur SportEasy ?

Le Covid a eu un impact sur différents niveaux. Concernant l’équipe, nous avons dû mettre en place une nouvelle organisation interne pour rester productifs en télétravail, une grande réussite ! Ensuite niveau clients, nous avons observé une forte baisse de l'usage quotidien de l'appli chez les clubs : pas d'événements sportifs donc plus d'usage. Cela a logiquement entrainé une baisse du revenu publicitaire à court terme, mais nous avons un retour à la presque normalité depuis quelques semaines grâce au déconfinement. Malgré cela, niveau business, il y a eu une forte hausse de la demande entrante de clubs sur cette période car les dirigeants ont eu le temps de se pencher sur des solutions digitales pour préparer au mieux la saison prochaine : plus de démos et donc plus de ventes que d'habitude ! En résumé, sur cette période nous constatons une baisse de la croissance du nombre d'utilisateurs et de l'usage de l’application, mais compensé par une stabilité (voire hausse) du CA réalisé grâce aux clubs qui anticipent la reprise d’une nouvelle saison en septembre.

Quel impact as-tu pu observer sur le sport amateur ?

Pour les clubs de sport amateur, c'est une raison de plus pour se digitaliser. Ils ont connu des difficultés à bien communiquer lors de la crise sanitaire, et sont donc à la recherche de solutions numériques pour mieux s'organiser. Les clubs ont également dû annuler leurs tournois de fin d'année, et connaissent pour la plupart des coupures budgétaires. Mais ils sont généralement confiants pour la reprise, et comptent bien sur le renouvellement de leurs adhérents pour repartir de plus belle.

Quelles solutions avez-vous pu développer ou créer, pour vous adapter à cette situation exceptionnelle ?

Nous n'avons pas créé de nouveaux services, mais notre équipe Produit a continué de tourner à plein régime pour créer de nouvelles fonctionnalités et améliorer les fonctionnalités actuelles de l’appli. L'équipe commerciale, quant à elle, était bien occupée avec toutes les démos par vidéoconférence. Nous avons aussi profité de cette période pour créer du contenu de qualité pour nos utilisateurs (vidéos, articles de FAQ, blog, newsletters qualitatives...). Plus que jamais, nous pensons répondre parfaitement aux besoins des équipes et clubs de sport amateur. 

Comment observes-tu la reprise du business depuis la fin du confinement ?

Il y a clairement eu une pause de 2 mois, pendant laquelle il y a eu très peu d'usage. Mais c'est logique, le sport s'est arrêté partout dans le monde. Mais petit à petit, le sport reprend, et SportEasy avec. Nos utilisateurs reviennent et le nombre de nouveaux utilisateurs par jour reprend un rythme normal.

Quelle est la vision de SportEasy sur fin 2020 ?

Optimiste ! Le sport amateur est la base du sport. Les gens ne vont pas arrêter de pratiquer leur sport préféré. On surveille bien sûr de près la pandémie, car un nouveau confinement engendrerait logiquement un nouveau ralentissement. D'ailleurs, beaucoup de grandes marques visent maintenant à se rapprocher du sport amateur, pour soutenir les clubs et accompagner leur développement. 

Pour finir, quel a été l’impact sur le recrutement ?

Certains recrutements étaient prévus avant le confinement, ils ont été mis en pause (mis à part le recrutement de stagiaires). Pour l’instant, nous n’avons pas encore de date fixée pour avancer sur ces recrutements en standby.

Envie d'en savoir plus sur le sujet ? Fyte vous propose de télécharger l'étude Spot Index : "Le Sport du monde d'après" en cliquant ici.

Consultez d’autres articles sur le même sujet: Actualités

© 2020 Morgan Philips SA
All rights reserved