Skip to main content

DataLayer values:

** Values visible only for logged users. Editable only in edit mode. **

Global page
Insights
None
French (France)
Morgan Philips Global
 
Comment reconnaître les signes d’une fatigue post pandémie ?

Comment reconnaître les signes d’une fatigue post pandémie ?

Consultez d’autres articles sur le même sujet: Outplacement, Agile working, Actualités

Vous ressentez un fort état de fatigue suite aux événements des derniers mois ? Vous pourriez subir une fatigue de crise, selon les experts. 

L'année 2020 a jusqu'à présent été difficile pour beaucoup d’entre nous. La pandémie de COVID-19 est une source importante d'inquiétude et de stress depuis des mois maintenant, sans fin en vue. Avec le stress incessant de ces événements, beaucoup ressentent un large éventail d'émotions négatives, telles que la tristesse, l'anxiété, la colère et la peur. D'autres encore se sont simplement sentis engourdis ou fatigués.

Cet état émotionnel est une condition qui a été surnommée un épisode de fatigue de crise.

 

Qu'est-ce que la fatigue de crise ?

 

Selon le Dr Petros Levounis, professeur et président du département de psychiatrie de la Rutgers New Jersey Medical School, nous traversons quatre étapes en réponse à une crise.

Il y a d'abord la phase héroïque. « Ici, tout le monde se réunit et il y a beaucoup d'actions de personnes qui essaient de répondre en faisant ce qui doit être fait pendant la crise», a déclaré Petros Levounis.

Ensuite, il y a la phase lune de miel, où les gens apprécient de faire partie d’une communauté. "Invariablement après cela, il y a la phase de désillusion", a révélé Petros  Levounis, "c'est dans cette période-là que nous entrons actuellement… et que l’épisode de fatigue de crise peut arriver."

Cette phase peut durer plusieurs mois, a-t-il ajouté, les individus se sentant très mal pendant cette période jusqu'à ce qu'ils commencent à travailler pour récupérer et se reconstruire. 

Quant à savoir pourquoi la fatigue de crise se produit, Firdaus S. Dhabhar, PhD, professeur au département de psychiatrie et de sciences du comportement, à la Miller School of Medicine de l'Université de Miami, a déclaré : « Le stress à court terme x est notre ami.”

« La réponse biologique au stress peut nous protéger lors de situations difficiles ou de crises.

« Cependant, lorsque le stress devient chronique et persiste pendant des semaines, des mois ou des années, il peut y avoir des effets néfastes et, dans des conditions particulièrement répétitives ou sévères, peut conduire à une fatigue de crise ».

Par ailleurs, Petros  Levounis a en outre expliqué que les gens investissent beaucoup d'énergie dans les premières phases, mais que le corps humain ne peut pas supporter un état d'adrénaline élevé pendant longtemps, ce qui rend une fatigue de crise presque inévitable.

 

Lire aussi : Comment évacuer le stress en période de pandémie ?

 

Quels sont les symptômes de la fatigue de crise ?

 

Petros Levounis a aussi dit  que les symptômes pouvaient aller dans deux directions différentes.

« L’un est l'hyper excitation, ou état d'anxiété élevée, dans lequel les gens sont irritables et n'importe quelle petite chose peut déclencher de fortes émotions négatives , même un rappel de la crise pourrait entraîner une réponse émotionnelle disproportionnée de la personne.

« L’autre aspect », selon Petros Levounis, « qui est plus grave et plus significatif, et aussi moins facile à diagnostiquer, est quand les gens se mettent en retrait.

« Au lieu d'une grande angoisse, ils ne montrent aucune anxiété , ou ils se résignent à la crise et ne semblent pas préoccupés par la crise ou la situation. Ils ne montrent aucune inquiétude quant aux choses à faire ou aux conséquences pouvant résulter de la crise. »

D'autres symptômes peuvent inclure des changements dans les habitudes de sommeil, des changements dans l'appétit et des perturbations dans la routine normale de la personne.

 

Que peut-on y faire ?

 

Petros Levounis a estimé  que même si nous ne pouvons pas toujours éviter la fatigue liée à une crise globale, nous pouvons faire des choses pour améliorer notre état. 

 

Voici certains conseils suggérés pour calmer cet état:

  • Prenez soin des quatre piliers du bien-être physique. Ce sont la nutrition, le sommeil, le sexe et l'exercice, a expliqué Levounis.
  • Restez connecté avec vos amis, votre famille et la société en général. Il a suggéré d'utiliser tous les moyens numériques nécessaires pour rester en contact lorsque la distanciation sociale ou physique est en vigueur.
  • Essayez de préserver vos routines. Cela vous aidera à maintenir un sentiment de normalité dans votre vie.

 

En plus de ces suggestions, Firdaus Dhabhar a ajouté :

  • Limitez votre exposition aux médias. « Il est important d’être éduqué et informé », a-t-il déclaré, « … mais ne vous exposez pas aux nouvelles 24h / 24 et 7j / 7.»
  • Efforcez-vous de remplacer les émotions de colère et de haine par de véritables sentiments d'appréciation et d'amour. Bien que difficile, cela « est susceptible de réduire la peur, l'anxiété, le stress et la fatigue de toutes sortes, y compris la fatigue de crise », a-t-il déclaré.
  • Participez à des activités que vous aimez et que vous pouvez faire en toute sécurité. "Le but est de s'engager dans une activité qui vous fera ressentir des émotions positives", a conclu Firdaus  Dhabhar.
  • Essayez le yoga ou la méditation. Ces pratiques ont été associées à une réduction du stress et à une amélioration du bien-être.

 

Dhabhar et Levounis ont déclaré qu’il était important de demander l’aide d’un psychologue  si ces mesures d’auto-assistance ne suffisaient pas.

Si vous ressentez des symptômes aussi divers que la perte ou la prise de poids, un sommeil de mauvaise qualité ou tout simplement une vie quotidienne qui ne se déroule pas comme vous le souhaitiez, ce sont des signes qui vous indiquent  que vous pourriez avoir besoin d'une aide supplémentaire, a estimé  Petros Levounis.

 

Toucher le fond

 

Même si nous réagissions initialement bien à une crise en produisant plus d'hormones de stress pour nous aider à y faire face, nous ne pouvons pas continuer ainsi pendant longtemps. Nous finirons par connaître ce que l’on appelle la « fatigue de crise», et ce que d’autres appelleront communément, “toucher le fond”. 

Il existe de nombreuses mesures que nous pouvons prendre pour atténuer la fatigue liée à la crise, comme prendre soin de notre santé physique et rester en contact avec nos amis et notre famille.

Cependant, si cela ne vous aide pas, les experts vous recommandent de parler à un professionnel de la santé mentale, comme un psychologue par exemple. 

 

Article inspiré de l’article Overwhelmed and Stressed? Why You May Be Feeling Crisis Fatigue par Nancy Schimelpfening pour Thrive Global. 

 

 

Besoin d’aide pour mener un programme d’outplacement efficace?

Contactez nos équipes ☎ !

Poursuivez vos lectures sur notre site :

Comment empêcher le télétravail de prendre le dessus sur votre vie personnelle?

6 conseils essentiels pour travailler de chez vous pendant la pandémie de coronavirus

 

 

Découvrez L’outplacement selon Morgan Philips Outplacement

Philippe PILLIERE

Président & Cofondateur

Morgan Philips Outplacement

Consultez d’autres articles sur le même sujet: Outplacement, Agile working, Actualités

© 2020 Morgan Philips SA
All rights reserved