Skip to main content

DataLayer values:

** Values visible only for logged users. Editable only in edit mode. **

Global page
Insights
None
French (France)
Morgan Philips Global
 
Assurance, agilité et anti-fragilité sont-elles compatibles ?

Assurance, agilité et anti-fragilité sont-elles compatibles ?

Consultez d’autres articles sur le même sujet: Recrutement, Le nouveau monde du travail, Mindset, Actualités

Dans son livre « Anti fragile, les bienfaits du désordre »*, Nassim Nicholas Taleb développe l’idée selon laquelle certains objets, sociétés et civilisations prospèrent et se développent quand ils sont exposés à la volatilité, au hasard, au désordre et au stress : "Si l'Anti fragilité est foncièrement propre à tous les systèmes naturels (et complexes) ayant survécu, on risque de nuire à ces systèmes en les privant de la volatilité, du hasard et du stress". Idée qui peut faire totalement débat et peut hérisser un certain nombre de personnes ...

L’année 2020 avec son lot d'évènements sociétaux et sanitaires purement inattendus et stressants met notre système face à sa capacité à être ou à devenir « anti fragile » au sens de l'auteur, c’est-à-dire à se transformer dans un objectif d’amélioration. 

Et si cela était tout simplement de l’agilité ?

L'Assurance, et plus particulièrement un de ses métiers phares,  l'Actuariat, travaille à se prémunir de risques futurs par l’analyse du passé via différentes « lois » et des « tables » statistiques (exemple : les lois de mortalité). La réglementation Solvabilité 2, travaille également à consolider la pérennité du système via la bonne santé financière des structures d'assurance.  Elle propose par exemple dans le cadre de la démarche ERM (Entreprise Risk Management), de réaliser des modélisations et des prévisions en émettant des hypothèses extrêmes de type pandémie (« stress tests »), ceci pour éviter un choc et un « effet domino » comme celui que l'on a pu connaitre lors de la dernière crise bancaire provoquée par les subprimes.

Si on évoque l’Agilité, on peut également évoquer une des compétences comportementales des plus en plus recherchées aujourd’hui chez des collaborateurs …

Et si le secteur de l’Assurance, en constante transformation et concentration depuis quelques années présentait déjà une certaine facette de l'« anti fragilité » ?

Comment concilier notre système d'Assurance dont on peut être particulièrement fiers (car il apporte sérénité et soutien dans un contexte incertain et anxiogène) et le besoin qu'aurait notre société d'après Nassim Nicholas Taleb de renforcer son « anti fragilité » pour éviter un effondrement dans le futur ?

Les événements de cette année soulèvent des questions importantes ... Des sujets de fond pour nos clients, les compagnies d'assurance et pour son régulateur. Et un défi, pour nous recruteurs, pour identifier et sélectionner les personnes les plus agiles …

* : Nassim Nicholas Taleb, ANTIFRAGILE, les Bienfaits du désordre. Les Belles Lettres. 2018

Louise Enescaux

Envie d’en savoir plus ? Vous souhaitez échanger avec moi sur ce sujet ? Vous recrutez dans le domaine de l’Assurance ? N’hésitez pas à me contacter : 06 61 84 75 33 – louise.enescaux@morganphilips.com

Découvrez les services Morgan Philips Executive Search

 

Consultez d’autres articles sur le même sujet: Recrutement, Le nouveau monde du travail, Mindset, Actualités

© 2020 Morgan Philips SA
All rights reserved