Skip to main content

DataLayer values:

** Values visible only for logged users. Editable only in edit mode. **

Local page
Unselected
None
French (France)
France
 

Derniers articles

Management de transition : la meilleure alternative au CDI ?

Management de transition : la meilleure alternative au CDI ?

Le CDI recule

En France, 88% de la population active est représentée par des salariés.
Néanmoins, le salariat s’éclipse petit à petit… De nos jours, un grand nombre de cadres dirigeants s'oriente plus vers des missions de management de transition, voir même “l’aventure entrepreneuriale”, au détriment du CDI.

Pourquoi ?

En France, le contrat de travail se base sur trois fondements:
-    La prestation de travail attendue
-    Le positionnement hiérarchique et ses liens de subordinations
-    Les éléments de rémunérations mis en place.

En 2014, L’INSEE a énoncé dans son édition intitulée “Emplois et salaires” que les processus de recrutement en lien direct à des CDI ne représentent plus que 5% des embauches globales

En effet, face à des décennies de crise économique accompagnées d’une transformation globale au niveau de la société, des employeurs expliqueraient leur rétention à embaucher. La rigidité et la monotonie du CDI seraient en contradiction avec une économie prônant la créativité et l’innovation, d’où l'émergence de nouvelles formes contractuelles de plus en plus “séduisantes” telles que….

Le management de transition !

De la diversité au sein des missions

Le changement comme une source de motivation ? N’hésitez plus, le management de transition est fait pour vous! Ce modèle se traduit par des missions de 6 à 18 mois, permettant au manager de transition de les exercer en mode “projets” mais néanmoins très opérationnels.
À chaque mission, une nouvelle structure, de nouveaux collaborateurs et de nouvelles problématiques.

Des défis challengeants 

Cela s’adresse donc aux profils aguerris voulant mettre à profit leurs compétences gagnées au cours de leur carrière, pour des contextes de crises, remplacements au pied levé, réorganisation risquée ou encore projets de développement stratégiques ou opérationnels.

Une activité jaugée sur la performance (qui représente la liberté d’action)
Sous un statut d’indépendant, le management de transition permet à un cadre supérieur et dirigeant de pouvoir exercer de façon plus autonome sa profession. 
Celui-ci pourra contrebalancer les avantages du CDI tels que la sécurité de l’emploi et le positionnement hiérarchique versus une liberté d’agir et l’affaiblissement des enjeux politiques internes. 

Une aventure managériale sans lien de subordination

Le manager de transition fait également parti d’un écosystème entre les cabinets spécialisés, les clients et les réseaux de managers de transition.
Celui-ci est vivant et se constitue à travers des échanges relationnels, permettant à chacun de s’épanouir et d’oeuvrer au sein de celui-ci. Par exemple, il est fréquent qu’un manager de transition puisse se positionner en tant qu’apporteur d’affaires, et contribuer autrement à l’écosystème.

Une rémunération attractive

La gratification d’un manager de transition est en effet supérieure à celle d’un cadre en CDI, par exemple en adoptant l’option du portage salarial. 


Pour de plus amples informations, n’hésitez-pas à contacter notre division spécialisée sur le management de transition ici !
 

NOS MARQUES

© 2023 Morgan Philips Group SA
All rights reserved