Skip to main content

DataLayer values:

** Values visible only for logged users. Editable only in edit mode. **

Local page
Unselected
None
French (France)
France
 

Derniers articles

Les 10 raisons de refuser une offre d'emploi

Les 10 raisons de refuser une offre d'emploi

Les raisons de refuser une offre d’emploi sont plus nombreuses qu’il n’y paraît : avant de vous jeter sur la prochaine offre que l'on vous fera, prenez le temps de réfléchir à si cette offre est vraiment la bonne pour vous , nous éclaire Jen Hubley Luckwald.

 

Obtenir une proposition d'emploi est une bonne nouvelle…la plupart du temps. Cependant, il arrive parfois que vous receviez une offre et que vous ne soyez pas immédiatement rempli de joie et d'excitation à l’idée d’accepter cette offre. Lorsque vous ne savez pas s'il faut accepter ou rejeter le nouveau poste que l’on vous propose, vous pouvez avoir l'impression qu’aucune décision ne semble être la bonne.

Il est difficile de se retirer d'une opportunité d'emploi. En effet, nous sommes conditionnés à considérer tout changement comme une chose positive. Après tout, comment pouvez-vous gravir les échelons si vous ne bougez pas de poste ou n’évoluez pas dans votre carrière ?

 

Il y a des moments où la meilleure chose que vous puissiez faire pour votre carrière est de ne pas bouger de votre situation actuelle. Si vous avez des scrupules à accepter une offre d'emploi, demandez-vous si l'un des facteurs suivants en est la raison.

 

1. Le salaire est inférieur à la moyenne  du marché

Avant même de mettre les pieds dans les bureaux du recruteur, vous devez savoir quel type d'échelle salariale est approprié pour le poste. Cela signifie faire des recherches sur les salaires à l'avance, afin que vous sachiez quelle est la fourchette raisonnable pour le titre du poste, l’employeur et l'emplacement géographique.

Il est important de ne pas "aller avec votre instinct" lors de la définition de vos exigences salariales. Plusieurs sites proposent des calculateurs de salaire gratuits qui peuvent vous aider à établir une fourchette basée sur les données recueillies auprès de pairs dans votre domaine. Utilisez-les pour définir vos attentes salariales, et vous n'aurez pas à vous soucier de quitter un emploi parfaitement correct parce que votre salaire demandé n'était pas en ligne avec le marché du travail actuel.

 

2. Les avantages proposés ne sont pas adaptés à votre situation

Votre rémunération ne s’arrête pas uniquement à votre salaire annuel. Les avantages sociaux tels que l'assurance santé, le comité d’entreprise, les congés payés ou l’aide à la mobilité contribuent tous à votre résultat net, ainsi qu'à votre qualité de vie.

De nombreux avantages représentent un montant en euros que vous pouvez calculer lorsque vous comparez deux offres d'emploi.

Par exemple, si un employeur propose un plan de santé avec des franchises et des couvertures inférieures, cela pourrait faire une grande différence pour votre budget. Mais d'autres avantages sont plus difficiles à quantifier. Si vous êtes un parent qui travaille, avoir un horaire flexible pourrait être plus précieux pour vous qu'il ne l'aurait été lorsque vous n'aviez pas d'enfant, par exemple. 

En fin de compte, tout se résume à ce que vous appréciez. Pour obtenir l'information dont vous avez besoin, demandez au directeur des ressources humaines plus de détails sur les avantages offerts.

 

3. Vous ne voyez pas de perspective d’évolution

L'une des questions que vous devez poser pendant le processus d'entretien est la suivante : "Quelles sont les perspectives d’évolution dans l'entreprise ?" Si le responsable du recrutement hésite ou ne peut pas fournir de réponse satisfaisante, demandez-vous si vous serez heureux de rester au poste pour lequel vous passez l'entretien.

Il y a des cas où cela ne vous dérangera pas de rester à ce poste un certain moment. Le nouvel emploi peut vous offrir une chance de développer des compétences et des responsabilités qui vous permettront d'aller plus loin dans une autre entreprise sur toute la ligne. Mais s'il n'y a aucune chance de promotion et aucune opportunité d'apprendre quelque chose de nouveau, réfléchissez-y à deux fois avant d'accepter.

 

4. La culture d'entreprise est mal adaptée

La culture d'entreprise englobe tout : des objectifs de l'organisation à sa structure de gestion en passant par son environnement de travail. Toutes les cultures d'entreprise ne vous conviendront pas.

Si vous êtes introverti, par exemple, vous pourriez ne pas réussir dans un open space où les gens travaillent en équipe continuellement. D'un autre côté, si vous êtes plus traditionnel, une atmosphère de startup très décontractée pourrait ne pas vous convenir.

 

5. Quelle flexibilité ?

La flexibilité fait partie de la culture d'entreprise. Certaines organisations sont assez rigides dans leur approche de la structure d’une journée de travail, et où les employés doivent faire leur travail. D'autres laissent à leurs employés plus de latitude pour prendre leurs propres décisions sur comment, quand et où faire travailler.

Encore une fois, il n'y a pas une seule bonne façon de faire les choses, mais il y a une bonne façon pour vous. Si vous êtes quelqu'un qui a beaucoup de responsabilités en dehors du bureau, vous ne vous en sortirez peut-être pas bien dans un environnement où cinq minutes de retard sont considérées comme une infraction capitale. D'un autre côté, si vous avez besoin de beaucoup de structure pour faire avancer les choses, une trop grande marge de manœuvre pourrait réduire votre productivité.

 

6. Vous appréciez peu votre futur manager

On dit souvent que “Les salariés ne quittent pas les entreprises. Ils quittent le management.” Et sondage après sondage, les mauvais managers figurent parmi les principales raisons pour lesquelles les employés quittent leur emploi.

Lorsque vous envisagez d’accepter une offre d'emploi, portez une attention particulière à la personne qui sera votre/vos manager(s). Quel genre de ressenti avez-vous à leur sujet ? Comment décrivent-ils leur style de travail et qu'est-ce qu'ils apprécient chez un subordonné direct ? Vous voyez-vous développer une relation avec cette personne ou avez-vous l'impression que vous aurez du mal à communiquer ?

Bien sûr, vous ne pourrez pas avoir toutes les réponses à vos questions, à moins d’accepter le poste. Mais vous pouvez en apprendre le plus possible avant de vous engager.

 

7. Le recruteur n'est pas fiable ou irrespectueux

Des entretiens annulés, des rendez-vous tardifs, ou des suivis par e-mail qui ne se matérialisent qu'après plusieurs relances. Mieux vaut passer votre chemin.

 

8. Le trajet est particulièrement long

Le meilleur travail du monde ne vaut peut-être pas la peine d'être accepté s'il signifie que votre trajet nuira à votre qualité de vie. Faites attention à ce qu'il faut pour vous rendre au bureau pendant le processus d'entretien et demandez-vous si vous pouvez le faire tous les jours, deux fois par jour, aussi longtemps que vous y travaillez.

Encore une fois, tout le monde est différent. Certains peuvent apprécier d'avoir une heure de trajet pour se poser et lire un livre, tandis que d’autres préféreront se rendre au bureau en quelques minutes de marche. Tout dépend de ce qui fonctionne pour vous.

 

9. Vous obtenez une meilleure offre

L'une des meilleures raisons de refuser à une offre d'emploi est d’en accepter une meilleure. Gardez simplement à l'esprit que la meilleure offre n'est pas toujours immédiatement apparente.

 

10. Votre intuition vous dit “non”

Analysez les détails de l'offre d'emploi, mais n'oubliez pas d'écouter aussi votre instinct. Cela vaut toujours la peine d'écouter cette voix intérieure lorsqu'elle essaie de vous dire quelque chose. Faites attention à vos intuitions et essayez de comprendre ce qui provoque vos réactions. Vous pourriez trouver des raisons quantifiables pour lesquelles vous devriez refuser ce poste.

 

Article inspiré de l’article 10 Reasons to Turn Down a Job Offer par Jen Hubley Luckwaldt pour The Balance Money.

NOS MARQUES

© 2023 Morgan Philips Group SA
All rights reserved