Skip to main content

DataLayer values:

** Values visible only for logged users. Editable only in edit mode. **

Local page
Unselected
None
French (France)
France
 

Derniers articles

Comment faire face à l’absence d’un DAF ?

Comment faire face à l’absence d’un DAF ?

L’absence d’un DAF - Directeur Administratif et Financier F/H - risque de nuire grandement à la santé d’une entreprise. Ce poste est, en effet, un des plus importants au sein d’une société. Il implique principalement la supervision de tout ce qui est en rapport avec la finance et la comptabilité. Recruter un Directeur Administratif et Financier externe disposant des compétences nécessaires peut être envisagé dans ce cadre.  

Laissez-vous guider à travers cet article pour savoir comment, quand et pourquoi se lancer dans cette démarche. 

Quelles sont les actions à engager en cas d’absence d’un DAF ? 

La première action à entreprendre est de cerner les attentes managériales et les enjeux à court et à moyen terme au sein de l’entreprise. Gardez à l’esprit que l’absence du DAF doit être au cœur des analyses. Ensuite, recruter un manager de transition peut être une solution vers laquelle se tourner. L’expertise de ce professionnel aidera à mieux gérer la situation. Il pourra notamment reprendre les commandes des impératifs dans la société. 

Cet expert possède les compétences nécessaires pour permettre aux entreprises de réussir dans la durée. À l’évidence, des tâches cruciales doivent lui être confiées. Pour cela, il met en œuvre son expérience ainsi que de nombreux outils afin de mener à bien la gestion financière de l’entreprise. 

Son recrutement implique, en revanche, de réaliser une passation avec l’ancien titulaire du poste. L’idéal est de procéder à cette démarche avant le départ de ce dernier afin de garantir la continuité des projets en cours. La mise en place de stratégies d’amélioration sera ainsi également facilitée. 

Quand et pourquoi faire intervenir un DAF de transition ? 

Faire face à l’absence d’un DAF peut être difficile pour une entreprise. Le pilotage des missions est, cependant, essentiel pour tout dirigeant. Dans ce cadre, l’intervention d’un professionnel externe est plus que nécessaire. Cet expert en finance est notamment capable de : 

  • remédier aux problèmes de trésorerie et d’offrir une aide précieuse dans l’amélioration de la comptabilité générale de la société 

  • faire profiter à la firme d’une rentabilité plus conséquente et de davantage de visibilité afin de mieux piloter les missions 

  • permettre à la compagnie de s’épanouir et de se développer grâce à l’efficacité opérationnelle de la direction financière 

  • établir des projets de croissance externe 

  • bénéficier des services d’un manager avec des aptitudes et des qualités idéales pour le poste 

Recruter un directeur administratif et financier en transition peut alors être une démarche avantageuse pour garantir la prospérité de l’entreprise. Les PME comme les grandes boîtes ont besoin des services de ce professionnel. 

Comment se déroule une mission de direction financière externalisée ? 

Pour faire face à l’absence d’un DAF, la fréquence d’intervention du manager externe peut aller jusqu’à quatre jours par semaine. Tout dépend des besoins de la société concernée. Le travail passe par trois étapes afin de garantir la structuration, la sécurisation et l’anticipation du processus de pilotage financier. 

La première phase consiste à réaliser un diagnostic à l’aide d’une analyse à 360° des procédés administratifs et financiers de l’entreprise. Le contexte et la stratégie de cette dernière doivent aussi être pris en compte. Cela contribue à identifier les risques et à trouver des axes d’amélioration à mettre en place au sein des divers services plus facilement. 

La seconde action implique d’élaborer un plan d’action, représentant une feuille de route détaillée. Il doit ensuite être partagé et validé selon les changements et les évolutions qui apparaissent. 

Enfin, la fonction de DAF externe suppose un pilotage dans la durée. À cet effet, l’expert prendra en charge le management opérationnel des projets selon le plan d’action préétabli sur le long terme. 

Quelles missions à confier à un DAF externe ? 

Le directeur administratif et financier de transition est responsable de la gestion de nombreuses tâches se rapportant généralement à la comptabilité dans la société. Cependant, des missions relatives au droit lui sont également confiées. Il met ainsi son expertise à la disposition de l’entreprise afin que tous les projets soient réalisés dans les meilleures conditions et qu’elle puisse prospérer. 

Planification et analyse financière 

Le directeur financier externe procède à une étude de la situation financière de la société et améliore sa solvabilité. Il collabore étroitement avec la Direction Générale pour déterminer les pistes d’investissement et pour élaborer des stratégies y afférentes. Les parties prendront ensuite des décisions en fonction des ressources et du risque encouru, notamment par rapport à la finance. 

Fiscalité et droits des affaires 

Cet expert contribue également aux procédures de fusion, d’opérations de cession et d’acquisition. Cependant, il peut éventuellement s’occuper de la gestion des litiges dans lesquels l’entreprise est impliquée. En parallèle, il se charge de valider certains contrats. Son travail consiste aussi à garantir les normes comptables et fiscales. 

Management et gestion 

Ce manager est responsable de la direction et de la supervision du service administratif et comptable. Ses tâches vont de l’optimisation des processus comptables et administratifs au développement des compétences de l’équipe. Il pilote aussi les changements majeurs au sein de la société. Son travail consiste également à garder un certain niveau de performance chez les collaborateurs et à garantir la stabilité financière de l’entreprise. 

Audits 

Mis à part la réorganisation, l’audit est aussi une tâche primordiale qui incombe à la fonction de DAF de transition. Sur la base des données recueillies, il pourra réaliser un état des lieux précis. Ce manager déterminera ensuite les principaux défis et procédera à la mise en place de stratégies et de procédures diverses. Celles-ci sont surtout destinées à gérer au mieux la trésorerie de l’entreprise. Dans ce cadre, le professionnel est éventuellement tenu de se servir d’outils et de ressources, incluant un système ERP ou un autre logiciel spécifique. 

Vous souhaitez faire appel à un DAF en management de transition ?

À cet effet, Morgan Philips Management de Transition offre une solution adaptée aux entreprises qui se retrouvent dans une situation d'absence de Directeur Administratif et Financier. Nos managers de transition sont des professionnels expérimentés dotés des compétences nécessaires pour combler ce vide crucial dans la gestion financière des entreprises. En faisant appel à nos services, vous pouvez bénéficier d'une expertise pointue et d'une intervention rapide pour pallier cette absence et maintenir la stabilité financière de votre entreprise. Nos managers de transition sont capables de prendre en charge toutes les responsabilités et missions d'un DAF traditionnel, tout en offrant une flexibilité et une adaptabilité accrues à vos besoins spécifiques. Grâce à notre réseau étendu de professionnels qualifiés, nous pouvons vous aider à trouver le candidat idéal pour assurer la continuité de vos opérations financières et garantir la prospérité de votre entreprise, même dans les périodes de transition les plus délicates. En choisissant notre marque de recrutement de manager de transition, vous optez pour une solution fiable et efficace pour faire face à l'absence d'un DAF et assurer la pérennité de votre entreprise.

NOS MARQUES

© 2024 Morgan Philips Group SA
All rights reserved