Skip to main content

DataLayer values:

** Values visible only for logged users. Editable only in edit mode. **

Local page
Unselected
None
French (France)
France
 

Derniers articles

Comment décrocher le poste que vous convoitez en restant vous-même

Comment décrocher le poste que vous convoitez en restant vous-même

 

Pour décrocher le poste que vous convoitez, n’oubliez pas de rester authentique et de vous montrer tel que vous êtes : pour ce faire, suivez les conseils de Jen Hubley Luckwaldt pour vous présenter sous votre meilleur jour sans fausser le recruteur.

 

Lorsque vous êtes à la recherche d'un emploi, êtes-vous authentiquement vous-même ou construisez-vous une façade ? Si vous avez tendance à peaufiner votre personnalité, vous n'êtes pas seul. Dans une série d'études, jusqu'à 90 % des candidats à un emploi se sont livrés à des comportements simulés lors d'entretiens, dans le but de complaire et de décrocher le poste convoité. En outre, les études ont rapporté que jusqu'à 75 % de leurs sujets adoptaient un comportement "sémantiquement similaire au mensonge".

Faire semblant n'est peut-être pas la meilleure stratégie lorsqu'il s'agit d'être recruté.

Les mensonges purs et simples peuvent vous coûter des offres d'emploi et revenir vous hanter plus tard, mais même des formes d'inauthenticité plus légères peuvent entraver votre évolution professionnelle.

Une autre étude a montré que les investisseurs évaluaient moins favorablement les entrepreneurs lorsque ces derniers tentaient de répondre à leurs intérêts. Pourquoi? En partie parce qu'un comportement inauthentique a augmenté le niveau d'anxiété des entrepreneurs, et les a présentés comme manipulateurs.

Cependant, être authentique dans les entretiens professionnels et les choix de carrière n'est généralement pas la même chose qu'être soi-même sans aucun artifice. La clé pour équilibrer l'authenticité tout en conservant une attitude professionnelle est de se connecter avec vos valeurs et vos passions, puis de vous présenter sous le meilleur jour possible.

 

Qu'est-ce que l'authenticité ?

Dans le contexte de votre carrière, être vous-même consiste à savoir ce qui est important pour vous. Cela signifie développer une compréhension approfondie de vos valeurs et de vos objectifs, puis trouver le meilleur moyen de les atteindre.

Pour agir de manière authentique dans un cadre professionnel, vous devez également apprendre à communiquer vos objectifs et vos compétences d'une manière compréhensible pour les autres. Par exemple, même si un recruteur vous demande de partager une histoire sur un moment où vous avez connu un échec au travail, vous devez vous assurer de choisir une anecdote qui montre que vous avez surmonté le problème et acquis une compétence précieuse. Il est préférable que vous puissiez ensuite relier cette anecdote à la façon dont vous avez utilisé cette expérience pour réussir dans votre travail par la suite.

L'authenticité ne signifie pas partager chaque faux pas, chaque échec ou chaque doute. Cela signifie être honnête lorsque vous partagez des informations, et être sûr que vos actions correspondent à vos valeurs et à vos objectifs.

 

Sachez ce qui est important pour vous

Avez-vous déjà eu une mauvaise expérience en entreprise ou avec un manager ? C’est en fait une bonne nouvelle : chaque expérience professionnelle négative peut vous apprendre une leçon précieuse sur ce qui est important pour vous au travail et ce qui ne l'est pas.

Peut-être pensiez-vous qu'un employeur reconnu dans votre domaine était essentiel à votre succès, pour découvrir ensuite que la culture d'entreprise était incompatible avec la vie que vous souhaitez. Ou peut-être avez-vous choisi une offre d'emploi plutôt qu'une autre en fonction de la rémunération que l’on vous proposait, et vous avez découvert plus tard que les maigres avantages salariaux vous coûtaient plus cher que de choisir un poste avec un salaire légèrement inférieur. Tous ces revers peuvent vous aider à mieux comprendre ce que vous voulez (et ce dont vous avez besoin) dans un travail.

 

Recherchez de véritables points de connexion

L'un des meilleurs moyens de mettre le recruteur de votre côté est d'apprendre ce que vous avez déjà en commun.

Pendant que vous faites vos recherches avant l'entretien professionnel, prévoyez du temps pour rechercher le responsable du recrutement sur LinkedIn.

Vous découvrirez peut-être que vous avez fréquenté la même école, que vous avez une certification similaire ou que vous avez des contacts en commun.

Et bien que vous ne vouliez évidemment pas trop vous appuyer sur ce que vous avez appris, de peur d'avoir l'air un peu trop intrusif, commencer l'entretien avec ces informations vous aidera à favoriser une connexion. Cela peut également vous détendre suffisamment pour vous permettre de vraiment écouter et discuter, au lieu d'attendre avec impatience votre chance d'impressionner. En fin de compte, les entretiens professionnels ne sont - ou du moins ne devraient être - que des conversations.

 

Attention au syndrome de l'imposteur

Vous sentez-vous souvent indigne de votre succès ? Si tel est le cas, vous souffrez peut-être du syndrome de l'imposteur, un phénomène dans lequel les personnes compétentes se sentent comme des fraudeurs, malgré de nombreuses preuves de leurs réalisations.

Le danger du syndrome de l'imposteur est double, car il peut :

  • Vous dénigrer : Le syndrome de l'imposteur peut vous inciter à vous déprécier lors d'entretiens de recrutement et d'autres interactions professionnelles importantes, ce qui pourrait nuire à votre réputation professionnelle. En général, il est préférable d'éviter le partage excessif lors des entretiens de recrutement. Restez professionnel. Vous ne devez pas à un recruteur vos révélations les plus embarrassantes.

  • Retarder la croissance de votre emploi : le syndrome de l'imposteur peut également vous persuader de refuser des promotions et d'éviter des affectations prolongées parce que votre situation actuelle vous semble plus confortable. La vérité est que l’évolution professionnelle est presque toujours inconfortable, du moins au début. Si vous ne parvenez pas à saisir les opportunités parce que vous ne vous sentez pas encore tout à fait prêt, vous pourriez vous retrouver coincé au même endroit pendant longtemps.

 

Connaissez vos points forts

Les entretiens professionnels sont des arguments de vente, et vous êtes le produit. Pour réussir, vous devez être en mesure de vous présenter au recruteur et de démontrer comment vous résoudrez ses problèmes, atteindrez ses objectifs et gagnerez en succès au sein de l’entreprise.

Commencez par générer une liste de points forts que vous pouvez utiliser dans votre CV, votre lettre de motivation et dans les conversations lors des entretiens professionnels. Cette liste doit inclure à la fois des compétences spécialisées, telles que des logiciels et des certifications spécifiques, et des compétences transférables, telles que la communication et le travail d'équipe.

Ensuite, faites correspondre vos qualifications à l'offre d'emploi et préparez-vous à expliquer pourquoi vous êtes la meilleure personne pour le poste.

 

Soyez flexible

Vos valeurs, vos objectifs et vos exigences évolueront au cours de votre vie et de votre carrière. Vérifiez de temps en temps avec vous-même pour vous assurer que vous êtes toujours dans la bonne direction. Vous aurez plus de facilité à prendre des risques et à persuader les recruteurs si votre tête et votre cœur sont de la partie.

 


Article inspiré de l’article How to Be Yourself and Get the Job par Jen Hubley Luckwaldt pour The Balance Careers.

NOS MARQUES

© 2022 Morgan Philips Group SA
All rights reserved