Skip to main content

DataLayer values:

** Values visible only for logged users. Editable only in edit mode. **

Local page
Unselected
None
French (France)
France
 

Derniers articles

Voici les mots et phrases à éviter lors de votre transition professionnelle

Voici les mots et phrases à éviter lors de votre transition professionnelle

Vous êtes en pleine transition professionnelle, et cherchez à améliorer vos compétences communicationnelles : les mots et tics de langage du quotidien pourraient vous faire défaut. Suivez les conseils d’Alison Doyle, experte en recrutement, pour éviter d’utiliser certains mots et phrases lors de votre recherche d’emploi.


 

Il existe certaines choses que vous devriez dire lorsque vous recherchez un emploi, et il y en a d'autres qu'il vaut mieux ne pas dire. Il est toujours important de garder votre recherche d'emploi positive, même si vous ne vous sentez pas bien dans votre peau ou si vous devez trouver un nouvel emploi suite à un licenciement.

La négativité est facile à détecter lors d'un entretien d'embauche, et les recruteurs ne veulent pas embaucher des personnes négatives, grincheuses ou difficiles à gérer.

Il y a du pouvoir dans la positivité, et les entreprises préfèrent embaucher des employés qui font de leur mieux pour regarder du bon côté et éviter de se plaindre.

Les mots que vous utilisez lors des réunions de réseautage ou de vos entretiens d’embauche doivent refléter une attitude positive, ainsi que votre enthousiasme à être considéré pour un emploi ou une recommandation.

Si vous avez l'air négatif, si votre capacité à tenir une conversation est limitée, ou si votre langage est ponctué de vocabulaire familier, d'acronymes et de mots tels que « euh », « genre » ou « vous savez », vous ne laisserez pas une bonne impression à votre interlocuteur.

 

Que dire en entretien de recrutement ou en réseautage

Savoir quoi dire aux contacts de son réseau et aux responsables du recrutement de vos futurs entretiens est relativement simple : il est important de rester professionnel et d'éviter tout ce qui est trop personnel.

En effet, la personne qui vous reçoit en entretien n'a pas besoin de connaître votre vie personnelle, votre famille, vos amis, votre politique ou quoi que ce soit d'autre sans rapport avec le poste pour lequel vous candidatez.

Le recruteur pourrait vous poser des questions telles que «Qu'est-ce qui vous passionne ?» pour en savoir plus sur vous et sur la façon dont vous vous intégreriez à la culture de l'entreprise, mais laissez-le en parler d'abord. Ensuite, répondez soigneusement à toutes les demandes de renseignements, en vous concentrant autant que possible sur le poste.

Il n'est pas nécessaire de fournir volontairement des informations personnelles. Trop partager peut nuire à vos chances d'être embauché si cela soulève un signal d'alarme concernant votre disponibilité ou vos qualifications pour le poste. En fin de compte, le responsable du recrutement veut savoir pourquoi vous êtes qualifié pour le poste, et c'est ce que vous devez mettre en évidence dans vos conversations. Prenez le temps de faire correspondre vos qualifications à la fiche de poste, et concentrez-vous sur vos références les plus solides.

Avec les contacts de votre réseau, tout dépend de la personne en face de vous. Lorsque vous rencontrez ou parlez à un contact professionnel, les mêmes règles que lorsque vous discutez d'informations personnelles avec un recruteur s'appliquent : restez professionnel. Si vous connaissez personnellement la personne avec laquelle vous vous connectez, vous pouvez alors vous permettre de partager davantage de votre vie privée.

Prendre le temps de se préparer et de contacter de manière appropriée garantira à chaque réunion de réseautage un certain succès.

 

Ce qu'il ne faut pas dire lors d'une recherche d'emploi

L'une des plus grandes erreurs commises par les personnes en transition professionnelle est de ne pas perfectionner leurs compétences en communication avant leurs entretiens de recrutement. L'un des critères que les employeurs utilisent lors de la sélection des candidats est la capacité de bien communiquer, et un candidat qui n'a pas les bases aura plus de mal à se faire embaucher.

Que ne faut-il pas dire quand on cherche un emploi ? Quelles conditions vont inciter un employeur à réfléchir à deux fois avant de vous embaucher ? Les mots et expressions à éviter entrent dans deux catégories.

 

Les sujets à ne pas aborder

Certains sujets devraient être interdits lorsque vous parlez à un employeur potentiel ou même à un contact de réseautage, comme ceux-ci :

  • Je déteste mon travail actuel

  • Je haïssais mon patron

  • L'entreprise était horrible 

  • On me faisait faire des tâches qui ne relevaient pas de mon travail

  • Je n'étais pas assez payé

  • J'ai besoin de temps libre pour…

  • L'horaire peut-il être modifié ?

 

Il y a aussi des termes qui font partie de nos conversations quotidiennes, mais qui ne sont pas bien perçus lorsque vous discutez d'un emploi avec un responsable du recrutement. Même un « cool » ou un « mais » peut interrompre le cours de la conversation.

 

Quelques mots et phrases effrayants

  • Sérieux

  • Ah

  • Génial

  • Cool

  • Hein

  • Hmm

  • Je ne sais pas

  • Je ne me souviens pas

  • Je veux dire

  • Type de

  • Totalement

  • Euh

  • Genre

  • Vous, les gars

  • Vous voyez

  • Vous savez ce que je veux dire



 

Quelques conseils pour rester professionnel lors d'un entretien d'embauche

  • Débarrassez-vous des petits mots parasites. Il peut être difficile d'éliminer certains des mots inutiles que vous utilisez tout le temps de votre vocabulaire professionnel, mais si vous vous entraînez, vous serez bientôt capable de parler plus couramment dans un cadre professionnel.

 

Astuce : si vous vous écoutez parler, vous comprendrez à quelle fréquence vous utilisez ces termes. Cela peut être un bon moyen de commencer à les éliminer de vos conversations professionnelles.

 

  • Utilisez une grammaire appropriée et évitez le langage familier. C'est particulièrement vrai si vous occupez un poste où les compétences en communication d'entreprise sont vitales. Vous représenterez votre employeur et l'organisation s'attendra à ce que vous puissiez mener une discussion de haut niveau.

 

Astuce : Entraînez-vous à répondre aux questions d'entretien et à parler en phrases complètes. Demandez à un ami ou à un membre de votre famille de vous aider ou de vous enregistrer en train de parler pour avoir une idée de ce que vous pouvez améliorer. Plus vous serez à l'aise pour discuter de vos qualifications, plus cela deviendra facile.

 

  • Prenez le temps de répondre. Même si vous avez l'impression de devoir donner immédiatement une réponse à un entretien, vous n'êtes pas obligé de le faire. Il est acceptable de formuler une réponse et de savoir ce que vous allez dire avant de commencer à parler.

 

Astuce : Attendez une seconde ou deux avant de parler. Il sera plus facile de se concentrer sur ce que vous voulez dire si vous vous donnez un peu de temps pour le formuler.

 


Article inspiré de l’article Words and Phrases to Avoid Saying When Job Searching par Alison Doyle pour The Balance Careers.

NOS MARQUES

© 2022 Morgan Philips Group SA
All rights reserved