Skip to main content

DataLayer values:

** Values visible only for logged users. Editable only in edit mode. **

Local page
Unselected
None
French (France)
France
 

Derniers articles

Un vaccin contre la Covid-19 « 100% Made in Africa », ambition réaliste ou « rêve lointain » ? (partie 2)

Un vaccin contre la Covid-19 « 100% Made in Africa », ambition réaliste ou « rêve lointain » ? (partie 2)

Dans la première partie de notre article sur l’état de la vaccination contre la Covid-19 en Afrique, nous évoquions les difficultés et le retard du continent dans « la course aux vaccins ». Aujourd’hui, quels sont les pays en lice dans la fabrication du vaccin contre la Covid-19 et quels sont leurs moyens ?

L’Égypte, un hub santé incontournable sur le continent 

Cet été, l’Égypte s’est positionnée en tant que « précurseuse » concernant les vaccins : 300 000 doses du vaccin chinois Sinovac ont été produites, les premières faites sur le continent. Déjà au printemps 2021, une firme égyptienne, Minapharm, avait passé un accord pour produire 40 millions de doses par an du vaccin russe Sputnik V, dont le démarrage devrait intervenir sous peu. L’Égypte pourrait ainsi se démarquer dans la « course aux vaccins » de par son environnement propice à la recherche et au développement technologique et scientifique, dans le domaine de la santé, comme nous l’exposions déjà dans notre article sur « Gypto Pharma », un nouveau hub santé régional. Selon la ministre égyptienne de la santé, deux usines basées au Caire pourraient créer pour l’une, plus de 200 millions de doses par an et pour l’autre, trois millions de doses par jour soit environ un milliard par an, ce qui permettrait de répondre à la demande de l’ensemble du continent. 

L’Afrique du Sud et le premier vaccin ARN d’Afrique

En juillet dernier, l’Afrique du Sud et son laboratoire Biovac ont annoncé qu’ils produiront dès 2022, en partenariat avec Pfizer-BioNTech, « le premier vaccin ARNm d’Afrique ». Cet accord, soutenu par l’OMS, représente une véritable aubaine pour l’Afrique car ce transfert de technologie pourrait permettre pour la première fois à une entreprise africaine de produire un vaccin à ARN messager, en autonomie pleine. Cependant, selon les spécialistes, il faudrait attendre encore « entre trois et cinq ans » au minimum, pour que l’Afrique du Sud atteigne un schéma de processus de fabrication complet, soit une « éternité » au vu de l’urgence actuelle. Parallèlement, l’Afrique du Sud travaille sur la conception de vaccins provenant d’autres technologies : le laboratoire sud-africain Aspen PharmaCare a annoncé en juillet la livraison de vaccins Johnson & Johnson : il s’agit des « premiers vaccins Covid-19 produits sur le continent par une firme africaine pour des patients africains ».

Le Maroc et la coopération chinoise 

Autre « prétendant au titre », le Maroc. En effet, en juillet dernier, le laboratoire chinois Sinopharm et le pays ratifient des « conventions relatives à la fabrication et mise en seringue » de vaccins. L’État marocain précise alors que « l'objectif premier est de développer des vaccins « made in Morocco » et assurer l'autosuffisance du pays tout en approvisionnant le continent africain et les pays maghrébins voisins ». Cet accord devrait permettre la production à court terme de 5 millions de doses, avant d’accélérer par la suite. Son voisin algérien entend lui aussi rejoindre le mouvement : l’Algérie produit depuis septembre 2021 le vaccin Sinovac, à hauteur de 2,5 millions de doses mensuelles. Depuis avril 2021, Alger produisait aussi le vaccin russe Sputnik V.

Le Sénégal, seul concurrent à l’Ouest 

En Afrique de l’Ouest, seul un pays entend « s’inviter dans la danse » des producteurs de vaccins contre la Covid-19, le Sénégal. En juillet dernier, le pays a signé un accord avec la France, les États-Unis, l’Allemagne et la Belgique, en partenariat avec la Commission européenne et la Banque européenne d’investissements, qui prévoit « le financement et l'installation d'une usine de production de vaccins » dans la nouvelle ville de Diamnadio. Pour le Sénégal, cette initiative vise à atteindre la « souveraineté pharmaceutique et médicale du pays et de l’Afrique » et devrait améliorer « l'accès à des vaccins à des prix abordables en Afrique et faciliter la production ». La production débutera à la fin de l’année et 25 millions de doses sortiront dès 2022.


Malgré des initiatives prometteuses, la situation vaccinale de l’Afrique reste aujourd’hui très préoccupante en raison des faibles doses reçues et administrées. Le 30 septembre 2021, sur les 54 pays qui composent le continent, seuls 15 sont parvenus à atteindre l’« objectif mondial » fixé en mai dernier par l’Assemblée mondiale de la santé, soit vacciner 10% de la population de chaque pays. Seules 60 millions de personnes sont « entièrement vaccinées » en Afrique, soit 4% de la population totale du continent.

Contacter Rania Khedhir, Senior Consultant en charge des recrutements en Santé pour Morgan Philips Executive Search, Africa & Middle-East.


Sitographie :  

« Afrique : la course continentale à la production de vaccins contre le Covid-19 », par Romain Sinnes avec AFP, TV5Monde, publié le 03/09/2021 et mis à jour le 03/09/2021 à 12h59, disponible ici : https://information.tv5monde.com/afrique/afrique-la-course-continentale-la-production-de-vaccins-contre-le-covid-19-422781

« Afrique : seuls 15 pays ont atteint l’objectif de 10% de vaccination contre la Covid-19 (OMS) », site officiel des Nations Unies, publié le 30/09/2021, disponible ici : https://news.un.org/fr/story/2021/09/1105222

« Covid : le premier vaccin à ARN messager du continent sera sud-africain », par Achraf Tijani, JeuneAfrique, publié le 27/07/2021 à 16h44, mis à jour le 27/07/2021 à 16h44, disponible ici : https://www.jeuneafrique.com/1209247/societe/covid-le-premier-vaccin-a-arn-messager-du-continent-sera-sud-africain/

« L'Afrique du Sud franchit une première étape pour fabriquer des vaccins anti-Covid-19 », France 24 et AFP, publié le 22/06/2021 à 07h36, disponible ici : https://www.france24.com/fr/afrique/20210622-l-afrique-du-sud-franchit-une-première-étape-pour-fabriquer-des-vaccins-anti-covid-19
 

NOS MARQUES

© 2021 Morgan Philips Group SA
All rights reserved