Skip to main content

DataLayer values:

** Values visible only for logged users. Editable only in edit mode. **

Local page
Unselected
None
French (France)
France
 

Derniers articles

Rappelé pour un deuxième entretien de recrutement ? Préparez-vous à répondre à ces 5 questions

Rappelé pour un deuxième entretien de recrutement ? Préparez-vous à répondre à ces 5 questions

Vous venez d’être rappelé pour un deuxième entretien ? Pas de panique. Grâce à ces 5 questions préparez-vous au mieux à ce deuxième entretien de recrutement, pour montrer que vous êtes la personne idéale à embaucher. 

 

1-    Parlez-moi d'un moment où vous avez été en désaccord avec un collègue.

Cette question porte sur la façon dont vous travailleriez avec l’équipe actuelle, mais le recruteur recherche également des informations supplémentaires sur vos stratégies de résolution de problèmes. Plus précisément, il essaye de découvrir le type de compétences dont vous disposez en matière de résolution de conflits.

Comment répondre

Ne répondez pas sur la pointe des pieds en donnant un exemple où il n’y a pas vraiment de désaccord. Les conflits surviennent au travail et en évitant la question, vous montrez que vous pourriez être le genre de personne qui a peur d'exprimer son opinion ou, pire encore, qui ignore les conflits qui se produisent autour de vous.
Pour la plupart des questions «Parlez-moi d'un moment où», vous voudrez raconter une histoire et inclure une morale - ou ce que le recruteur devrait retenir de l'histoire. Vous ne savez jamais vraiment sur quoi le recruteur va se concentrer dans votre réponse, il vaut donc mieux lui dire sur quoi se concentrer. Vous pouvez le faire au début de votre réponse ou à la fin.

Lire aussi : Les 9 façons simples de renforcer votre confiance quand vous en avez le plus besoin

 

2-    Pourquoi voulez-vous quitter votre emploi actuel? (Ou: Pourquoi avez-vous quitté votre dernier emploi?)

Ne soyez pas alarmé. Les seconds entretiens ont tendance à être un peu plus approfondis que les entretiens de premier tour, vous devez donc être prêt à ce que les recruteurs veuillent creuser un peu plus loin. Le responsable du recrutement va essayer de trouver les signaux d'alarme de votre expérience précédente, y compris pourquoi vous quittez ou avez quitté votre poste. Avez-vous été licencié ou recherchez-vous simplement un poste plus stimulant? Y a-t-il autre chose que vous n'obteniez pas de votre dernier emploi que ce nouveau poste vous offrirait ? Ou êtes-vous susceptible de quitter cet emploi rapidement pour des raisons similaires?

Comment répondre

Essayez d'être honnête sans devenir négatif. Même si vous n'avez littéralement que de mauvaises choses à dire sur votre employeur actuel ou précédent, gardez votre réponse neutre ou positive. La nature de votre histoire n'a presque pas d'importance, mais le fait d’être négatif dans votre récit donnera une mauvaise image de vous et de votre expérience. Au lieu de cela, concentrez-vous sur ce que cet emploi a à offrir que votre emploi précédent n'avait pas.

 

3-    Quels sont vos objectifs de carrière à court et à long terme?

Encore une fois, il s'agit d'une tentative de déterminer si votre cheminement de carrière et les objectifs de l'entreprise se chevauchent - l'un des objectifs de l'entreprise étant que ce poste reste occupé pendant longtemps. Il n’est donc pas surprenant que le recruteur se demande dans quelle mesure il est probable que vous souhaitiez rester dans la société pendant un certain temps. L'intégration et la formation d'un nouvel employé, même s'il possède des compétences pertinentes, est un processus coûteux et exigeant en main-d'œuvre. Les responsables du recrutement ne sont généralement pas très intéressés à investir dans quelqu'un qui envisage de partir dans un an ou deux. Les objectifs qui indiquent une forte correspondance et votre volonté de rester sur place pourraient vous donner une longueur d'avance sur les autres candidats amenés pour un deuxième entretien.

Comment répondre

Vous pouvez être assez précis avec vos objectifs à court terme. Et ils doivent évidemment s'aligner très étroitement avec le poste pour lequel vous postulez. Pour votre objectif à long terme, vous pouvez être un peu plus vague. Optez pour quelque chose qui implique une trajectoire ascendante, comme la gestion d'une équipe ou la direction d'un projet, mais vous n'avez pas nécessairement besoin de dire que vous voulez que ce soit dans l'entreprise pour laquelle vous postulez, à moins que ce ne soit vraiment votre objectif. En d'autres termes, soyez honnête - mais pas si honnête que vous vous disqualifiez.

 

4-    Quelle est votre prétention de salaire ?

Il est probable que vous ayez déjà parlé de salaire lors de votre premier entretien. La plupart des responsables du recrutement veulent s’assurer qu’ils peuvent vous rentrer dans la grille tarifaire avant de vous amener à rencontrer l’équipe. Par conséquent, si vous êtes arrivé jusque-là, vous êtes probablement plus ou moins sur la même longueur d’onde. Pourtant, cette question peut être reposée, en particulier si vous n’avez pas vraiment donné de montant précis, et vous devriez avoir une réponse spécifique à donner.

Comment répondre

Il est toujours un peu difficile de parler d’argent, mais vous pouvez éluder la question et vous laisser une certaine marge de manœuvre pour de futures négociations en donnant une fourchette salariale. Il existe plusieurs ressources en ligne que vous pouvez parcourir pour avoir une idée de ce que devrait être votre salaire, comme l'outil de salaire LinkedIn ou PayScale. À partir de là, tenez compte de votre propre expérience et de votre salaire actuel.
N'oubliez pas que vous pouvez toujours hésiter et demander au recruteur quelle est l'échelle salariale pour le poste.

Lire aussi : Les 7 habitudes à bannir pour devenir plus fort mentalement

 

5-    Y a-t-il quelque chose de vos entretiens précédents dont vous aimeriez discuter?

Les entretiens sont, en théorie, une conversation continue entre deux parties. Le responsable du recrutement ne se contente pas de vous évaluer, vous évaluez également l’entreprise. Cette question est un moyen de poursuivre la conversation dès votre premier entretien et est en fait un beau geste de la part du recruteur. Ils vous donnent une chance de mener la conversation.

Comment répondre

Il peut être très tentant de dire simplement «Non!». Après tout, les entretiens sont généralement éprouvants pour les nerfs et peu amusants. Mais je vous encourage à ne pas couper court à votre entretien et à vraiment considérer s'il y avait quelque chose auquel vous auriez pu répondre de manière plus complète ou quelque chose que vous avez oublié de mentionner entièrement. C'est l'une de ces questions où vous pouvez vraiment faire ce que vous voulez. Si vous pouviez dire quelque chose au responsable du recrutement, que diriez-vous? C'est une autre occasion de faire valoir votre point de vue - ou une deuxième chance de dire ce que vous vouliez dire la première fois.

Vous vous souvenez lorsque vous vous prépariez pour cet entretien et que vous avez trouvé quelques anecdotes à raconter qui représentaient vraiment bien votre travail, votre expérience et vos compétences? Si vous n'en avez pas déjà parlé, des questions semi-ouvertes comme celle-ci ou "Y a-t-il autre chose que vous aimeriez que je sache?" sont des occasions en or de partager celles que vous n’avez pas encore eues. Il vous suffit de trouver la bonne transition dans l'histoire.

Les questions à poser lors d'un deuxième entretien

En plus d'être prêt à répondre aux questions, vous devez également être prêt à en poser vous-même. "Cela montre que vous êtes prêt et que vous voulez apprendre - et n'oubliez pas que vous interviewez également l'entreprise!".
En règle générale, vous aurez la possibilité de poser au moins quelques questions vers la fin de l'entretien. C’est une excellente occasion d’en savoir plus sur le poste ou l’équipe, mais aussi de montrer certaines des recherches que vous avez faites sur l’entreprise depuis votre dernier entretien. N'ayez pas peur de parler de ce que vous savez déjà. C'est un excellent moyen de démontrer davantage votre intérêt. Idéalement, vos questions peuvent montrer que vous comprenez déjà ce que le poste va demander en fonction de vos entretiens précédents ou même de conversations de réseautage. Une excellente façon de mettre fin à l’entretien est que le recruteur soit convaincu que vous serez rapidement formé.

N'oubliez pas de poser également toutes les questions auxquelles vous aimeriez connaître la réponse avant de décider d'accepter le poste s'il vous est proposé!
Par exemple
●    Que préférez-vous/aimez-vous le moins dans le fait de travailler pour votre entreprise?
●    La prise de risque est-elle encouragée?
●    Que se passe-t-il lorsque les gens échouent?
●    Comment décririez-vous la politique organisationnelle?

Vous pouvez également être précis avec des questions telles que:
●    Vous avez mentionné [nouveau projet], quel serait le rôle de ce poste à cet égard?
●    Quand j'ai parlé avec [membre de l'équipe], il semblait que l'équipe recherchait quelqu'un qui puisse [habileté]. Pouvez-vous m'en dire plus sur la façon dont vous voyez ce rôle interagir avec le reste de l'équipe?

Lire également : Les 15 questions d'entretien qui dévoilent votre personnalité au recruteur

 

Que faire après l'entretien

Maintenant que vous avez terminé ce deuxième entretien, ne gâchez pas maintenant en oubliant cette étape finale importante: rédiger un email de remerciement.

L’email de remerciement est probablement la dernière communication que vous avez avec le responsable du recrutement avant qu'il/elle ne décide qui embaucher (ou du moins qui passer aux étapes finales du processus). Il peut être tentant de se contenter d'un e-mail rapide ou d'aller dans la direction opposée et d'écrire un roman en ressassant toutes les façons dont vous êtes qualifié pour le poste. Au lieu de cela, essayez de trouver un juste milieu et rédigez un email qui les remercie pour leur temps, mettez en évidence les parties de la conversation que vous avez particulièrement appréciées et concluez en expliquant comment ce que vous avez appris vous rend encore plus enthousiaste à propos de cette opportunité professionnelle.

Maintenant, préparez-vous. Bonne chance!

Article inspiré de l’article Called Back for a Second Interview? Prepare to Answer These 10 Questions par Lily Zhang pour The Muse.

 

Besoin d’aide pour mener un programme d’outplacement efficace?

Contactez nos équipes ☎ !

 

Poursuivez vos lectures sur notre site :

12-hobbies-a-mettre-dans-un-cv

La formule parfaite pour répondre à « Quelle est votre plus grande réussite ?» dans un entretien d’embauche

5 habitudes qui amènent les autres à avoir confiance en vous

 

Découvrez L’outplacement selon Morgan Philips Outplacement

 

 

 

NOS MARQUES

© 2021 Morgan Philips SA
All rights reserved