Skip to main content

DataLayer values:

** Values visible only for logged users. Editable only in edit mode. **

Local page
Unselected
None
French (France)
France
 

Derniers articles

Les 5 secrets pour développer une meilleure relation avec votre (futur) N+1

Les 5 secrets pour développer une meilleure relation avec votre (futur) N+1

Que vous soyez déjà en poste ou à la recherche de votre prochain emploi, vous souhaitez très certainement avoir une bonne relation avec votre N+1 actuel ou futur. Suivez les conseils de Jim Belosic, entrepreneur, pour définir une bonne relation avec votre supérieur et garantir votre bien-être au travail.

 

Des relations productives et respectueuses entre un patron et ses salariés sont la clé du succès de toute entreprise. Bien que la priorité absolue du dirigeant soit probablement d’avoir des salariés qui travaillent dur et qui réalisent leur vision de l’entreprise, il y a fort à parier qu’il aimerait également avoir des relations plus profondes avec les personnes avec qui il travaille au quotidien. Après tout, il passe probablement plus de temps avec ses salariés qu'avec n'importe qui d'autre.

Une relation saine et respectueuse avec votre manager peut améliorer votre moral et votre productivité, et en fin de compte, cela peut booster votre carrière. Si vous voulez une relation qui va au-delà du « nous nous entendons bien », voici cinq suggestions pour nouer une alliance plus solide avec votre patron ou futur patron.


 

1. Prenez l'initiative d'organiser des réunions mensuelles

Lorsque j'ai créé mon entreprise, il était facile de rencontrer chaque salarié presque quotidiennement, car ils n’étaient que cinq. Maintenant, avec 19 salariés à ma charge, il est plus difficile d’aller voir chacun d’entre eux quotidiennement et de garder un œil sur toutes les tâches sur lesquelles chaque personne travaille. Il est donc important que mes collaborateurs prennent l'initiative d'organiser des rendez-vous individuels avec moi tout au long du mois. Cela m'aide à savoir ce qu’il se passe dans l'entreprise et me montre qu'ils se soucient de leur travail et gardent mes objectifs et mes attentes à l'esprit.

Votre patron peut être occupé, mais en tant que salarié , vous pouvez et devez prendre l'initiative de rencontrer votre patron individuellement au moins une fois par mois. Utilisez ce temps comme une occasion de discuter de l'état de vos projets en cours, de présenter vos idées pour l'avenir et de vérifier que vous êtes sur la bonne voie avec les objectifs et les stratégies de votre patron.

 

2. Démontrez votre innovation et votre esprit d’initiative

Chaque PDG ou manager veut une entreprise avec des salariés motivés et productifs. Montrer que vous êtes enthousiaste à l'idée d'entreprendre de nouveaux projets vous aidera, vous et votre patron, à avoir plus de succès dans votre carrière.

Si vous travaillez dans un bureau où les gens proposent constamment des idées pour de nouveaux produits, services, projets ou améliorations de processus, n'ayez pas peur de lever la main et de vous porter volontaire pour prendre l'initiative de quelque chose. Si les suggestions ne sont pas fluides, conservez une liste de vos propres idées et proposez-les lors de vos réunions mensuelles avec votre N+1.

Être innovant et prendre des initiatives montre à votre manager que vous êtes investi pour grandir avec l'entreprise, et cela ne manquera pas de mener à une meilleure relation entre vous deux.

 

3. Efforcez-vous de garder une communication ouverte

Combien de fois avez-vous dit à votre dirigeant qu'une de ses idées n'était pas si géniale ? C'est une conversation effrayante pour tout salarié, mais elle est importante.

Un certain nombre de fois, j'ai partagé des idées avec des salariés, et ils sont revenus et ont suggéré - poliment bien sûr - que mon idée n'était peut-être pas la meilleure voie à suivre. La raison pour laquelle je ne m'énerve pas est que, en plus du rejet de mon idée, ils présentent une solution de repli. Ou, mieux encore, ils réfléchissent à la manière dont ils peuvent adapter mon idée et la faire fonctionner plus efficacement.

La clé est de se rappeler que vous avez été embauché parce que vous possédez un ensemble spécifique de compétences que l'entreprise valorise et, souvent, peut offrir une perspective différente de celle de votre patron. Se sentir suffisamment à l'aise pour être en désaccord avec votre patron et avoir une ligne de communication ouverte établira une relation solide, dans laquelle vous savez que les meilleures idées seront toujours au sommet.

 

4. N'oubliez pas que votre patron est aussi un être humain

La plupart des dirigeants viennent travailler avec leur jeu professionnel, armés d'une liste de tâches longue d'un kilomètre. Ils passent leurs journées concentrés à rapprocher l'entreprise de ses objectifs. Cependant, même les dirigeants apprécient lorsque leurs employés les voient comme quelque chose de plus que la personne qui paye leurs salaires en fin de mois.

Tout comme les salariés apprécient que leur patron s’intéresse à eux, les salariés devraient prendre le temps de poser des questions à leur patron comme : « Comment allez-vous ? » ou "Comment s’est passé votre week-end ?" Il ne s'agit pas d'être les meilleurs amis du monde ou de ressentir le besoin de passer du temps ensemble en dehors du travail, il s'agit de communiquer à un niveau plus personnel.

 

5. Soyez vous-même

Vous avez probablement entendu certains de vos collègues faire référence à leur “meilleur ami de travail”. Cette phrase généralement dite sur le ton de l’humour cache une part de vérité dans le sentiment - beaucoup d'entre nous passent plus de temps avec leurs collègues qu'avec leur famille. Et parfois, cet engagement peut provoquer des frictions à la maison ou au travail. Mais à moins que votre patron ne soit médium, il n'aura aucune idée qu'il y a un problème qui se prépare dans votre vie personnelle.

Je préfère toujours que les salariés me disent quand quelque chose au travail ou à la maison affecte le reste de leur vie plutôt que de me demander pourquoi leur productivité a soudainement chuté ou pourquoi ils ont développé une mauvaise attitude.

Donc, si vous êtes un parent dont les heures de bureau pèsent sur votre famille, proposez un horaire qui vous permet de travailler à domicile à temps partiel. Ou, si vous êtes un étudiant à temps partiel qui a besoin de temps libre supplémentaire pendant la semaine des partiels, voyez s'il existe un moyen de rattraper le temps ailleurs dans votre emploi du temps. Demandez ce dont vous avez besoin et soyez prêt à faire des compromis, et votre relation avec votre manager s'en portera mieux.

 

Gardez à l'esprit que votre objectif ne devrait pas être de devenir le meilleur ami de votre patron. Au lieu de cela, concentrez-vous sur l'établissement de bonnes compétences en communication et le renforcement de la confiance entre vous - et le reste suivra.

 


Article inspiré de l’article 5 Secrets to Developing a Better Relationship With Your Boss par Jim Belosic pour The Muse.

 

NOS MARQUES

© 2022 Morgan Philips Group SA
All rights reserved