Skip to main content

DataLayer values:

** Values visible only for logged users. Editable only in edit mode. **

Local page
Unselected
None
French (France)
France
 

Derniers articles

Les 4 règles que les leaders les plus performants appliquent tous les jours

Les 4 règles que les leaders les plus performants appliquent tous les jours

Vous avez envie d’accroitre votre succès, et de devenir un véritable leader connu et reconnu dans son domaine ? Dans cet article, Stephanie Walden nous livre les 4 règles apprises de dirigeants à succès.

 

Un vieil adage dit que les règles sont faites pour être enfreintes. Et bon nombre des dirigeants les plus vénérés aujourd'hui font écho à ce mantra éprouvé : par exemple, Richard Branson a un jour prononcé le sage conseil : “Vous n'apprenez pas à marcher en suivant des règles. Vous apprenez en essayant et en tombant”.

 

Mais ne confondez pas enfreindre les règles et se risquer aux idées disruptives, à la pensée innovante et à la remise en question du statu quo : les dirigeants qui ont le plus réussi suivent des règles, mais pas toujours les règles enseignées en cours de management.

Vous trouverez ci-dessous quelques directives prêtes à l'emploi que certains des leaders les plus célèbres de l'histoire récente suivent religieusement — et comment vous pouvez les intégrer dans votre propre vie.

 

Règle n°1 : ne gaspillez pas la puissance de votre cerveau sur des trivialités

En ce qui concerne le style de leadership au sens le plus littéral, Mark Zuckerberg est célèbre pour son style vestimentaire minimaliste. Son sweat à capuche gris est une partie inhérente de sa personnalité publique. Comme Steve Jobs, une autre figure emblématique qui est célèbre pour un ensemble signature : le col roulé noir.

Il y a bien une raison justifiée pour laquelle certains dirigeants portent souvent la même chose : cela leur évite une fatigue décisionnelle qui résulte d'une surcharge d'informations. La théorie stipule que votre cerveau a un pouvoir de décision limité, donc l'utiliser pour des choses insignifiantes - comme choisir votre tenue quotidienne ou comment faire cuire vos œufs le matin - est en fin de compte un gaspillage d'une ressource limitée.

Bien que nous ne préconisions pas de jeter l’intégralité de votre garde-robe, il y a un point à retenir ici : la hiérarchisation des décisions est un élément crucial d'un leadership réussi. Recherchez des opportunités dans votre propre vie pour supprimer ou déléguer des choix que vous n'avez pas besoin de faire.

 

Règle n°2 : échouer, et échouer à nouveau

La croissance par l'échec est l'un des thèmes les plus répandus chez les dirigeants modernes.

James Dyson, par exemple, a testé 5 127 prototypes de son aspirateur révolutionnaire avant de lancer la version qui a finalement été commercialisée. Airbnb a fait face à de nombreux rejets de capital-risque avant de finalement obtenir un financement avec succès. Google Glass a probablement été l'un des échecs les plus célèbres.

Je pourrais continuer encore et encore. Si vous y réfléchissez (ou faites une petite recherche), vous constaterez que presque toutes les entreprises notables ont connu un échec marquant à un moment donné. Si vous prenez les risques nécessaires pour faire de grandes choses, tout ne se déroulera pas comme prévu de temps en temps. Ou, comme le dit l'auteur et conférencier Ken Robinson, « Si vous n'êtes pas prêt à vous tromper, vous ne proposerez jamais rien d'original. »

Alors, comment pouvez-vous utiliser l'échec comme vecteur de votre succès, comme les grands dirigeants de notre temps, plutôt que de vous laisser abattre ? Dans leur livre The Other "F" Word: How Smart Leaders, Teams, and Entrepreneurs Put Failure to Work, John Danner et Mark Coopersmith suggèrent ceci : attendez-vous à ce que des imprévus se produisent et planifiez le pire à l'avance ; essayez de reconnaître l'échec le plus tôt possible et réagissez au fur et à mesure qu'il se produit ; et si tout s'effondre, analysez ce qui n'a pas fonctionné et appliquez ces leçons dans tout ce que vous faites pour aller de l'avant. Et, ajoutons-nous, assurez-vous de prendre soin de vous en cours de route et de vous entourer de collègues et de camarades dont vous êtes certain qu'ils vous soutiendront dans n’importe quelle situation.

 

Règle n°3 : Toujours demander des critiques

Sur la voie d'un leadership réussi, la critique constructive côtoie l'échec. Non seulement il est important de « ne jamais arrêter d'itérer », mais il est également crucial de rechercher des commentaires honnêtes de la part des consommateurs, des collègues et des membres de votre propre équipe.

Lors d'une conférence TED en 2013, Elon Musk a souligné l'importance de rechercher des commentaires négatifs, en particulier de la part des personnes les plus proches de vous et de votre entreprise. « Faites vraiment attention aux commentaires négatifs et sollicitez-les, en particulier de la part de vos amis », dit-il. "Cela peut sembler être un simple conseil, mais presque personne ne le fait, et c'est incroyablement utile." Bill Gates le soutient, suggérant aux dirigeants de prêter une attention particulière à tout point négatif de la part des utilisateurs ou des clients : « Vos clients les plus mécontents sont votre plus grande source d'apprentissage », a-t-il déjà conseillé. Nous notons que cela s'applique également aux collègues, aux patrons ou à toute autre personne avec qui vous travaillez en étroite collaboration.

S'il n'est jamais amusant de faire face à ce genre de critiques, il est important de les prendre au sérieux (mais pas personnellement) si vous voulez aller de l'avant. Tout d'abord, déterminez dans quelle mesure la rétroaction est un fait ou une opinion. Bien que les deux puissent valoir la peine d'être abordés, cette simple distinction est importante. Si besoin, posez plus de questions à la personne qui vous donne son avis pour vraiment essayer de comprendre le nœud du problème. Ensuite, commencez à créer un plan pour le résoudre, en travaillant avec un ami ou un conseiller de confiance si vous avez besoin d'aide pour comprendre comment aller de l'avant.

Et, bien sûr, assurez-vous également de vous rappeler ce que vous faites bien en cours de route, pour vous aider à garder le moral !

 

Règle n°4 : ayez suffisamment confiance pour demander ce dont vous avez besoin

Les gens pensent souvent que les leaders qui réussissent ont atteint le sommet en se jetant dans leur travail, en sacrifiant leur vie pendant de longues heures au bureau et en étant toujours disponibles. Et bien que, oui, pour certains, cela soit vrai, le plus souvent les dirigeants sont capables de réussir parce qu'ils réfléchissent à ce dont ils ont besoin pour faire fonctionner tous les aspects de leur vie et n'ont pas peur de le demander.

Sheryl Sandberg est l'une des partisanes les plus célèbres de cette règle, et l'un des disciples de la philosophie de Sandberg est Stacy Brown-Philpot, PDG de TaskRabbit. La liste des réalisations de Brown-Philpot est longue : son CV comprend des noms comme Goldman Sachs et Google, et elle est la fondatrice du Black Googler Network, une pierre angulaire des efforts de diversité remaniés de l'entreprise. Mais, dans son livre Lean In, elle partage que certaines de ses décisions réussies ne sont pas venues parce qu'elle a mis sa vie de côté, mais parce qu'elle a compris ce dont elle aurait besoin pour tout équilibrer. "N'ayez jamais peur de demander ce dont vous avez besoin pour que toute votre vie, pas seulement votre vie professionnelle, vous convienne", partage-t-elle.

Demander les choses dont vous avez besoin pour maintenir l'équilibre travail-vie personnelle, ainsi que demander le soutien des employés, des collègues et des personnes de confiance est primordial pour que les leaders qui réussissent évitent l'épuisement professionnel et, en fin de compte, soient meilleurs dans ce qu'ils font.

Donc, si vous pensez qu'une journée hebdomadaire de télétravail, la possibilité de quitter le bureau un peu plus tôt pour aller chercher vos enfants, ou quelque chose de similaire, ferait de vous une personne plus équilibrée et, à son tour, un meilleur professionnel, n'ayez pas peur d'aborder votre patron pour voir si un arrangement flexible peut être trouvé.

 

Devenir un leader à succès n'est pas facile, mais la bonne nouvelle est que ceux qui l'ont vécu ont laissé un ensemble de règles auquel il vaut la peine de prêter attention. Commencez à suivre ces règles et vous vous rapprocherez probablement plus du succès que vous ne l'auriez jamais imaginé.

 

Article inspiré de l’article 4 Rules the Most Successful Leaders Live By par Stephanie Walden pour The Muse.

Besoin d’aide pour mener un programme d’outplacement efficace?

Contactez nos équipes ☎ !

 

 

Continuez votre lecture sur notre site :

Comment concilier travail et famille lorsque vous êtes en télétravail ?

Réussir un changement de carrière en 8 étapes

Il n’est jamais trop tard pour entamer une brillante carrière

Les 7 habitudes à bannir pour devenir plus fort mentalement

 

 

Découvrez L’outplacement selon Morgan Philips Outplacement

NOS MARQUES

© 2021 Morgan Philips Group SA
All rights reserved