Skip to main content

DataLayer values:

** Values visible only for logged users. Editable only in edit mode. **

Local page
Unselected
None
French (France)
France
 

Derniers articles

Le “boom” des Life Sciences

Le “boom” des Life Sciences

Si vous deviez dresser une liste des secteurs les plus résilients, celui des Life Sciences serait probablement en tête. Examinons les compétences les plus recherchées dans ce secteur très actif. 
 
Ces derniers temps, les Life Sciences sont sous les feux de la rampe : mise au point d’un vaccin contre la Covid-19, déploiement de campagnes de vaccination, sans oublier la forte demande de personnel soignant pour faire face au nombre toujours croissant de patients. Des chiffres récents, publiés par l'Association of Professional Staffing Companies (APSco), ont révélé que l'embauche au Royaume-Uni a augmenté de 2,7% par rapport à l'année précédente pour la profession Life Sciences. Un rapport du Science Industry Partnership (SIP) a révélé qu’en 2030, les 133 000 emplois qui seront créés au Royaume-Uni nécessiteront des compétences techniques spécifiques et spécialisées dans des domaines tels que les technologies médicales (medtech) et la biopharmacie. 
 
Prenons l'exemple de BioNTech, la société allemande de biotechnologie basée à Mayence qui a développé un vaccin contre la Covid-19 en moins d'un an. L'entreprise s'appuie sur de nombreuses compétences dans de multiples domaines d'activité : R&D, précliniques, cliniques ou diagnostic, marketing, affaires réglementaires, etc. Parmi les postes recherchés figurent des experts spécialisés dans la stabilisation et l'ingénierie des médicaments, la biochimie et l'immunologie moléculaire, pour n’en citer que quelques-uns. 

Digitalisation des Life Sciences  

La forte demande de talents ne concerne pas que les compétences que les fonctions médicales et pharmaceutiques. Les multinationales du secteur, telles que Pfizer (qui s'est associée à BioNTech pour développer, tester et fabriquer le vaccin), cherchent à renforcer leurs équipes digitales. La pandémie a accéléré la transformation numérique des entreprises : prenons l’exemple de Novartis, qui a noué des partenariats avec les entreprises Amazon, Microsoft et le géant chinois de la technologie Tencent.  

Cela a également accru la nécessité d'engager des experts spécialisés dans des domaines tels que l'IA et le Machine Learning. Cela a un impact dans de nombreux domaines des Life Sciences, du diagnostic des maladies à la recherche en laboratoire, en passant par le développement des médicaments, la pharmacovigilance et les données qui en découlent. L'expertise en Big Data et en analyse des données est également essentielle dans l'analyse de l’ADN, des données biomédicales, dans la découverte de médicaments et pour améliorer la conception des essais et l'identification des maladies. 

Pour finir, n'oublions pas les soft-skills. Dans le domaine des Life Sciences, les professionnels doivent posséder de solides compétences en communication (verbale ou écrite), un excellent savoir-être est également nécessaire. Il existe de nombreux autres attributs ; les collaborateurs devant également faire preuve d'agilité, tandis que l'empathie est bien sûr une nécessité absolue lorsqu'il s'agit de traiter avec des patients et « l’humain » en général. 

Pour conclure, le secteur des Life Sciences a été propulsé au premier plan et il jouera un rôle clé pendant de nombreuses années encore. Il contribue non seulement à l'économie et à l'emploi, mais la nature salvatrice et vitale de son travail est sûre d'attirer de nouveaux talents et diplômés des STEM. 

NOS MARQUES

© 2021 Morgan Philips SA
All rights reserved