Skip to main content
 
Références professionnelles : Pourquoi sont-elles importantes ?

Références professionnelles : Pourquoi sont-elles importantes ?

Lors d’un processus de recrutement, il est très courant que les recruteurs demandent des références professionnelles. Les références professionnelles consistent à contacter des personnes qui ont travaillé avec vous dans le but de vérifier la véracité des informations indiquées sur votre CV.


Contrairement aux pays anglophones, elles ne sont pas obligatoires mais sont de plus en plus demandées en France par les recruteurs. 


Alors pourquoi les références professionnelles sont-elles si importantes ? 


Elles servent avant tout à vérifier qu’une personne a bien travaillé dans l’entreprise et sur la bonne période. Mais elles sont aussi importantes car elles permettent aux recruteurs de recueillir des informations sur les compétences du candidat, ses attitudes, ses qualités, mais aussi d’être informé dans le cas où il y aurait des points de vigilance. L’échange doit uniquement concerner les expériences professionnelles et ne doit pas être un moyen d’obtenir des informations personnelles.

 

1.    Identifier ses références avant de candidater 


Pour ne pas être déstabilisé lors d’un entretien lorsque l’on vous demande vos références, il est nécessaire d’y réfléchir en amont et de bien les choisir afin qu’elles soient un atout à votre candidature et non un désavantage. 

2.    Choisir les bonnes références professionnelles


En général, il est préférable de donner le contact d’un ancien supérieur hiérarchique. En effet, son avis sera considéré comme plus objectif qu’un bon collègue de bureau car il aura eu davantage de visibilité sur votre travail. Pour les étudiants, un enseignant ou un ancien tuteur de stage peuvent aussi faire partie des contacts à fournir. 


Légalement, un recruteur pourra contacter uniquement les personnes que vous avez accepté de lui communiquer. Mettez donc les chances de votre côté en choisissant de préférence une personne avec qui vous avez de bonnes relations plutôt qu’une personne avec qui votre collaboration professionnelle s’est mal passée ou avez eu des accrochages. 

3.    Prévenir ses contacts


Afin d’éviter les mauvaises surprises, demandez l’accord à vos contacts pour les ajouter dans vos références professionnelles et ainsi les avertir qu’ils sont susceptibles d’être contactés lors de votre processus de recrutement. Ainsi, ils seront mieux disposés à répondre aux recruteurs qui les questionnent. Cela vous permettra également de les informer sur le poste que vous cherchez à décrocher.

 

4.    Les questions les plus couramment posées par les recruteurs


Vous vous demandez surement quelles questions sont les plus fréquemment posées par les recruteurs dans le cadre de références professionnelles. Voici donc une petite liste non-exhaustive de celles-ci : 


-    Est-ce que Monsieur X a travaillé dans votre société ?
-    Quelle était sa fonction ?
-    Quand vous a-t-il quitté exactement ?
-    Quel a été son parcours/son évolution au sein de la société ?
-    Que pensez-vous de ses compétences techniques ?
-    Relation avec l’encadrement, collègues et collaborateurs ?
-    Quels seraient ses axes d’amélioration ?


Les références professionnelles sont donc un élément très important lors d’un processus de recrutement. Même si elles ne sont pas systématiquement demandées, il faut tout de même avoir deux ou trois contacts intelligemment choisis et prévenus à l’avance. Si elles sont bonnes, elles peuvent s’avérer être un véritable atout pour une candidature.  
 

© 2019 Morgan Philips SA
All rights reserved