Skip to main content
 
Les 15 questions déstabilisantes en entretien auxquelles vous devez vous préparer

Les 15 questions déstabilisantes en entretien auxquelles vous devez vous préparer

Tout entretien d’embauche demande une bonne préparation au préalable. Préparez-vous mentalement avant chaque entretien et faites-en sorte d’avoir toutes les cartes en main pour éviter de perdre tous vos moyens.

  • Décrocher un entretien d’embauche est déjà une première victoire lorsque l’on est en recherche d’emploi.
  • Certaines questions d’entretien peuvent être déstabilisantes, mais sachez qu’elles ne sont jamais posées au hasard.
  • Découvrez les 15 questions que les recruteurs posent lors d’un entretien et qui montrent que vous êtes fins prêts pour le poste !

 

Voici les questions que l’on vous posera systématiquement lors d’un entretien et qui montrent que vous vous y êtes bien préparés.
 

1. Comment avez-vous entendu parler du poste ?


Cette question peut vous paraître anodine, mais il s’agit en fait de l’occasion idéale de vous démarquer et de montrer que vous êtes en adéquation avec l’entreprise. Par exemple, si vous avez appris l’existence du poste par l’intermédiaire d’un ami ou d’un contact professionnel, vous pouvez mentionner cette personne mais montrez surtout votre enthousiasme à l’idée de travailler dans cette entreprise. Si vous avez découvert l’entreprise grâce à un événement ou à un article, parlez-en également à votre interlocuteur. Qu’importe la façon dont vous avez trouvé cette annonce, indiquez ce qui a attiré votre attention sur le poste en question.

 

2. Que savez-vous de la société ? 


Apprendre à connaître une entreprise ne se limite pas à connaître par cœur le contenu de son site internet. Ainsi, lorsque les recruteurs vous posent cette question, ils ne cherchent pas nécessairement à savoir si vous comprenez la mission, ils veulent savoir si vous êtes en phase avec l’entreprise ou non. Montrez que vous comprenez les objectifs de la société, en utilisant quelques mots et expressions clés que vous pourrez trouver sur leur site web, mais surtout, personnalisez votre réponse. Dites : « Je suis personnellement attiré par cette mission parce que…» ou « Je crois vraiment en cette approche parce que…» et partagez un exemple ou deux.


3. Pourquoi voulez-vous ce travail ?

 
Les entreprises veulent embaucher des personnes passionnées par leur travail. Vous devez être capable d’expliquer votre choix avec précision. Premièrement, identifiez quelques facteurs clés qui font que le poste vous conviendrait parfaitement. Par exemple, « J’aime le support client parce que j’aime l’interaction humaine et je retire une grande satisfaction lorsque j’aide quelqu’un à résoudre un problème ». Puis, expliquez pourquoi vous aimez l’entreprise. Par exemple, vous pouvez dire, « j’ai toujours été passionné par l’éducation et je pense que vous êtes un grand acteur dans ce domaine ».
 

4. Pourquoi devrions-nous vous engager ?


Bien que cette question est quelque peu intimidante, estimez-vous chanceux qu’on vous la pose : c’est le moment parfait pour vous vendre, vous et vos compétences, au responsable du recrutement. Votre travail ici consiste à élaborer une réponse qui couvre plusieurs aspects : vous êtes non seulement capable de faire le travail, vous savez obtenir d’excellents résultats, vous êtes en cohérence avec la culture d’entreprise et vous saurez vous intégrer au mieux aux équipes. C’est ainsi que vous montrerez que vous êtes le meilleur candidat pour le poste.


5. Pour quelles autres entreprises avez-vous eu des entretiens ?


Les recruteurs posent cette question pour plusieurs raisons comme, par exemple, lorsqu’ils veulent en savoir plus sur la concurrence. Mais aussi pour déterminer votre motivation à travailler dans un secteur en particulier. Souvent, la meilleure approche consiste à mentionner que vous explorez un certain nombre d’autres options similaires dans le secteur. Il peut être utile de mentionner une caractéristique commune à tous les emplois auxquels vous postulez, comme le fait d’avoir la possibilité d’utiliser vos compétences dans divers domaines. Par exemple, vous pourriez dire : « Je postule à plusieurs postes auprès de sociétés de conseil en informatique, où je peux analyser les besoins des clients et élaborer une stratégie de développement. Ce, afin de trouver des solutions aux problèmes technologiques. »


6. Pourquoi quittez-vous votre emploi actuel ?
 

C’est une question difficile, mais vous pouvez être sûr qu’on vous la posera. Restez positif, vous n’avez rien à gagner à tenir des propos négatifs sur vos anciens employeurs. Définissez plutôt les choses de sorte à montrer que vous êtes impatient de saisir de nouvelles opportunités et que le poste pour lequel vous avez un entretien vous convient mieux que votre poste actuel ou votre poste précédent. Dites par exemple : « J’aimerais vraiment prendre part à un projet de conception de produit dans son intégralité et je sais que j’aurais cette opportunité ici. » Et si vous avez été licencié ? Vous pouvez rester simple les choses simples: « Malheureusement, on m’a laissé partir » est une réponse tout à fait acceptable. Dans notre point suivant, voyez comment répondre plus précisément à cette question, sans perdre la face.


7. Pourquoi avez-vous été licencié ?
 

Il est tout à fait possible que l’on vous pose cette question (délicate, certes) et dans ce cas-là, l’honnêteté est de mise ! Montrez que vous êtes sorti grandi de cette expérience et comment vous abordez votre travail et votre vie en conséquence. Montrez que vous avez su tirer le meilleur de cette étape, redoutée de tous, et que vous ne vous êtes pas laissé abattre.
 

8. Que recherchez-vous dans un nouveau poste ?


Petite astuce : répondez, dans l’idéal, qu’il s’agit des mêmes choses que ce poste doit offrir. Soyez spécifique et sûr de vous.
 

9. Quel type d’environnement de travail préférez-vous ? 


Petite astuce : Idéalement, dites qu’il s’agit d’un environnement similaire à celui de l’entreprise pour laquelle vous postulez. Donnez une réponse précise.


10. À quel moment avez-vous été en désaccord avec une décision prise au travail ?


Nous ne pouvons pas toujours être d’accord avec son patron ou ses collaborateurs. En posant cette question, les responsables du recrutement veulent s’assurer que vous êtes capable d’exprimer votre désaccord tout en restant professionnel. Partagez avec votre interlocuteur un moment où vous avez trouvé une solution positive et qui a su mettre tout le monde d’accord.


11. Comment expliquez-vous ce vide dans votre CV ?


Si vous avez été au chômage pendant un certain temps, soyez direct et précisez ce que vous avez accompli (en espérant qu’il s’agit d’une myriade d’activités allant du bénévolat à l’apprentissage d’une nouvelle langue, par exemple). Orientez ensuite la conversation sur la manière dont vous allez faire votre travail et contribuer au bon fonctionnement de l’entreprise. Dites, par exemple : « J’ai décidé de prendre une pause à ce moment-là, mais aujourd’hui je suis prêt à contribuer au développement de l’entreprise.»


12. Pouvez-vous expliquer pourquoi vous avez changé de carrière ?
 

Ne soyez pas décontenancé par cette question. Prenez une grande respiration et expliquez au responsable du recrutement les raisons pour lesquelles vous avez pris ces décisions de carrière. Plus important encore, donnez quelques exemples de la manière dont votre expérience passée peut être utile à ce nouveau poste. Cela ne doit pas nécessairement être une connexion directe. En réalité, il est souvent plus impressionnant lorsqu’un candidat peut faire en sorte que l’expérience, qui pourrait vous paraître anodine, lui soit en réalité très pertinente pour le poste.


13. À quoi ressembleraient vos 30, 60 ou 90 premiers jours dans ce rôle ?


Commencez par expliquer ce que vous pourriez faire pour monter en puissance. De quelles informations auriez-vous besoin ? Avec quelles parties de l’entreprise faudrait-il  vous familiariser ? Quels autres employés voudriez-vous rencontrer ? Ensuite, choisissez quelques domaines dans lesquels vous pensez pouvoir apporter des contributions significatives et dans l’immédiat. Par exemple : « Je pense qu’un bon projet de départ serait de se concentrer sur les campagnes de marketing digital et de mettre en place un système de suivi pour celles-ci. » Avec une réponse bien élaborée, vous démontrez au recruteur que vous êtes capable d’avoir un impact immédiat – et que vous êtes impatient de commencer.
 

14. Que pensez-vous que nous pourrions faire mieux ou différemment ?
 

C’est un problème courant dans les startups. Les responsables du recrutement veulent s’assurer que vous avez non seulement des connaissances de base sur l’entreprise, mais que vous avez un esprit critique et que vous êtes capable de proposer de nouvelles idées. Quelles nouvelles fonctionnalités aimeriez-vous mettre en place ? Comment l’entreprise pourrait-elle augmenter les conversions ? Comment le service client pourrait-il être amélioré? Vous n’avez pas besoin de connaître la stratégie de la société sur quatre ans, mais partagez votre opinion et, surtout, montrez comment vos intérêts et votre expertise se prêteraient à la tâche.


15. Avez-vous des questions pour nous ?
 

Le but d’un entretien n’est pas de vous piéger, mais cela permet au recruteur de déterminer si un emploi vous convient réellement. Que voulez-vous savoir sur le poste ? L’entreprise ? Le département ? L’équipe ?

Vous couvrirez beaucoup de vos questions dans l’entretien en lui-même, donc ayez quelques questions moins communes à poser. Les recruteurs aiment particulièrement les questions qui leur sont adressées (« Quelle est votre partie préférée du travail ici ? ») ou celles qui sont en rapport avec la croissance de l’entreprise (« Que pouvez-vous me dire de vos nouveaux produits ou de vos projets de croissance ? »)


Inspiré de l’article How to Answer the 31 Most Common Interview Questions pour The Muse.

© 2019 Morgan Philips SA
All rights reserved

We do not have a translation for this page available.

If you would like to read this page in a different language, please use Google Translate service and select the preferred language below:

Click here for more languages

or continue in the current language.