Skip to main content
 
La E-Tontine : Quand tradition rime avec innovation

La E-Tontine : Quand tradition rime avec innovation

Consultez d’autres articles sur le même sujet: Le nouveau monde du travail, Actualités

En Afrique, seulement 20% de la population est bancarisée. Pourtant 90% de celle-ci possède un ou plusieurs téléphones portables. La révolution numérique et la démocratisation d’Internet ont permis au continent de développer des solutions alternatives aux insuffisances du secteur financier.

En 2015, l’une des lauréates du Prix Linguère Digital Challenge 2019, relève le défi en créant la « E-Tontine », un système d’épargne moderne qui s’inspire de la traditionnelle tontine.

Cette forme de financement rotatif, a été inventée par un banquier italien au XVIIe. Elle est définie par le sociologue polonais Z.Bouman comme des « associations regroupant des membres d’un clan, d’une famille, des voisins ou des particuliers, qui décident de mettre en commun des biens ou des services au bénéfice de tout un chacun, et cela à tour de rôle ». Très peu utilisée en Europe, c’est une pratique incontournable en Afrique qui permet de faire face aux aléas de la vie. Au Sénégal par exemple, faute d’accès aux services financiers classiques, plus de 4,3 millions de Sénégalais font appel à leur entourage pour obtenir un prêt. 

L’objectif de ces nouvelles plateformes digitales, que ce soit la « E-Tontine » ou bien « Matontine », toutes deux créées en 2015, est d’apporter une solution alternative au crédit bancaire en utilisant exclusivement le portable. Ainsi les versements se font uniquement à travers le service de transfert d’argent : le Mobile Money.
La réduction de la pauvreté étant un enjeu pour le développement inclusif du continent, cette digitalisation complète des pratiques ancestrales a des effets positifs sur la santé économique d’un pays, aussi bien à l’échelle micro-économique que macro-économique. Elle stimule l’entrepreneuriat, en particulier l’entrepreneuriat féminin, et élargit les sources de revenus des ménages.

Le chiffre d’affaire de « E-Tontine » frôlait les 80 millions FCFA l’an passé. Avec plus de 2500 adhérents au Sénégal, au Mali et en Mauritanie, il semblerait que la fintech ait le vent en poupe. En définitif, la success story de « E-Tontine » prouve que l’union entre innovation et tradition reste possible mais surtout fructueuse.

Marion Navarre, Managing Director, Africa & Middle East - Morgan Philips Executive Search
mnavarre@morganphilips.com 

SOURCES :
https://www.agenceecofin.com/entreprendre/0402-73494-senegal-fatou-kine-diop-introduit-le-digital-dans-la-pratique-des-tontines
https://www.socialnetlink.org/2020/01/e-tontine-la-startup-senegalaise-realise-un-chiffre-daffaires-de-80-millions-de-fcfa-en-2019/
https://www.lemonde.fr/afrique/article/2019/09/24/les-tontines-numeriques-une-innovation-africaine-contre-la-precarite_6012897_3212.html
https://www.ferloo.com/e-tontine-quand-la-digitalisation-sadapte-de-la-tontine-des-mobiliers/
 

Consultez d’autres articles sur le même sujet: Le nouveau monde du travail, Actualités

© 2020 Morgan Philips SA
All rights reserved