Skip to main content
 
Jordanie : Quand les startups permettent la transition

Jordanie : Quand les startups permettent la transition

Consultez d’autres articles sur le même sujet: Le nouveau monde du travail

C’est au cœur du Levant que le Forum économique mondial sur le Moyen-Orient et l’Afrique du Nord a pris place cette année. La ville d’Amman a accueilli ces 6 et 7 avril l’un des rendez-vous les plus prometteurs du secteur privé.

Organisé en partenariat avec le Conseil de Développement économique de Bahreïn, l’événement a accueilli 400 candidats représentants au total 17 pays. Business men, investisseurs, hommes politiques et jeunes passionnés du digital, autant de profils divers étaient réunis pour repérer les nouvelles tendances du marché.

Rarement sous les projecteurs, la Jordanie a réussi à faire parler d’elle suite à l’annonce du classement établi par le comité de l’événement. En effet, parmi les 100 startups arabes sélectionnées, une vingtaine étaient jordaniennes (Abjjad, Altibbi, Floranow etc.). Les jeunes entrepreneurs du pays semblent bien destinés à revaloriser l’économie locale grâce aux technologies. Relativement marquée par le chômage, la Jordanie est aujourd’hui sur le point de connaître un nouveau tournant avec l’essor de ces startups qui permettent la création de nouvelles opportunités. Face à un Etat peu généreux quant à la création d’emplois, les jeunes chefs d’entreprises jordaniens se mobilisent pour remédier à cette problématique.

Au-delà de la création d’emploi et de la visibilité gagnée, c’est surtout le monde de l’entrepreneuriat qui est mis en lumière avec l’émergence de ces startups. Le Forum a été l’occasion pour les jordaniens de découvrir le travail d’entrepreneur, permettant ainsi aux jeunes de se projeter dans de nouveaux environnements professionnels.

Consultez d’autres articles sur le même sujet: Le nouveau monde du travail

© 2019 Morgan Philips SA
All rights reserved