Skip to main content
 
24h chrono : 6 conseils pour bien commencer une mission de transition

24h chrono : 6 conseils pour bien commencer une mission de transition

Une entreprise peut décider de faire appel à un manager de transition pour de nombreuses raisons : départ imprévu, congé maternité, gestion de crise, forte croissance, … Celui-ci ayant pour mission d’opérer des transformations au sein d’une société tout en soutenant l’activité de celle-ci sur une période déterminée.

Les premiers jours d’une mission de transition sont donc primordiaux. En effet, c’est à ce moment que la portée et les limites du projet vont être définies.

Voici 6 conseils relevés par nos managers les plus aguerris pour mieux appréhender le début d’une mission de management de transition.

1. Avoir une bonne connaissance de son environnement

Pour qu’un début de mission se passe sereinement, il est crucial que le manager de transition soit au courant de tous les faits importants concernant l’entreprise. Cela lui permettra d’être en capacité d’identifier de façon précise ses besoins et d’aller de l’avant en ayant toutes les cartes en main pour que la mission soit réussie.

En effet, Avoir une bonne compréhension de l’organisation de la société dans son ensemble lui permettra d’élaborer la meilleure stratégie possible.

2. Rester neutre

Un manager de transition doit rester en dehors des considérations politiques de l’entreprise. Garder cette position est primordial car cela lui permettra d’agir de façon indépendante et d’avoir une vision d’ensemble sans jugement biaisé.

3. Faire son propre diagnostic

chaque début de mission le manager de transition doit assimiler un grand nombre d’éléments afin d’être opérationnel le plus rapidement possible. Il est important de les prendre en compte et ne pas faire d’impasse.

Cependant, il ne faut pas oublier que celui-ci doit apporter un regard neuf sur la situation de la société. Il doit donc savoir sortir des sentiers battus afin de tirer ses propres conclusions sur les problèmes rencontrés par l’entreprise. S’il y a des divergences entre la société et le manager de transition, il est crucial d’en chercher les raisons. Rien ne doit être laissé au hasard !

4. Équilibrer les attentes

Dès les premiers jours de sa mission, le manager de transition doit trouver un équilibre entre les attentes du client, qui auront été définies lors d’un briefing en amont et les réponses qu’il pourra apporter à celle-ci. Les managers de transition sont des experts dans leur domaine et il se peut que leurs conclusions soient en désaccord avec la direction présentement en place. Établir un cadre est donc primordial pour que les différents partis puissent s’exprimer librement et pour éviter toute situation de blocage.

5. Agir rapidement

De nombreuses solutions peuvent être mises en place rapidement afin de traiter certains problèmes. Être réactif permet au manager de transition de gagner du temps et d’être plus disponible pour s’attaquer par la suite à des sujets de plus grande ampleur.

6. Établir un plan d’action

Une fois la situation et les problèmes analysés, il est temps de passer à l’étape de la proposition. Il s’agit d’établir un plan d’action étape par étape sur la période de la mission dans le but d’inscrire les efforts fournis dans la durée.
Les 24 premières heures d’une mission de transition sont primordiales. Le temps est compté, le manager de transition se doit d’être le plus efficace possible.

Lorsqu’une société fait appel à un manager de transition, elle attend de lui qu’il soit opérationnel le plus rapidement possible. Appliquer ces conseils, lui permettra d’optimiser son temps de travail et de maximiser ses chances de réussite.

© 2019 Morgan Philips SA
All rights reserved