Skip to main content

DataLayer values:

** Values visible only for logged users. Editable only in edit mode. **

Local page
Unselected
None
English (United Kingdom)
France
 

Recent blogs

11 conseils pour discuter de vos prétentions salariales en entretien

11 conseils pour discuter de vos prétentions salariales en entretien

Comment discuter de vos prétentions salariales lors d’un processus de recrutement ? Suivez ces 11 conseils pour négocier efficacement votre salaire et autres avantages.

Si vous êtes bien avancé dans un processus de recrutement ou même sur le point de signer une nouvelle offre, vous êtes sur le point de signer et d'accepter. Mais d'abord, vous voulez négocier votre salaire. Si vous choisissez de ne pas négocier, et les études montrent que beaucoup ne le font pas, vous pourriez perdre beaucoup d'argent à long terme.
Les gens choisissent généralement de ne pas négocier de salaire, que ce soit pour une offre d'emploi ou une augmentation de salaire dans leur poste actuel, par peur d’aborder le sujet. Et c'est vrai : négocier et discuter du salaire peut être inconfortable. Mais ce qui est encore plus inconfortable, est de considérer combien vous pourriez gagner de plus au cours de votre vie si vous choisissez de vous défendre et de demander un salaire plus élevé. Il est donc préférable de dépasser votre peur et d'apprendre à négocier votre salaire.

Voici 11 conseils sur la façon de négocier un salaire pour une offre d'emploi ou une augmentation de salaire.

 

1. Concentrez-vous sur votre valeur 

Demandez-vous : quelle valeur apportez-vous à l'organisation ? Faites une liste de vos réalisations pour fournir des exemples quantifiables qui permettent à votre futur employeur de visualiser votre réussite. En d'autres termes, démontrez votre valeur. Il est également préférable de définir le lien entre votre valeur et le succès futur de l'entreprise plutôt que de vous concentrer uniquement sur les succès passés des organisations.
Pour vous aider à organiser vos pensées, créez une liste de vos performances passées, de vos projets réussis et de vos divers succès. Vous pouvez vous référer aux évaluations de performances passées et à votre CV pour vous aider à dresser une liste complète, puis passer en revue et hiérarchiser ce qu'il est préférable de mentionner.

 

2. Connaître les tendances du secteur

Pour augmenter vos chances de succès, vous souhaitez effectuer des recherches sur les tendances salariales de votre secteur afin de pouvoir soutenir votre cause. Quelle est la valeur marchande et l'échelle salariale du poste et d'une personne possédant vos compétences et votre expérience ?
Une option consiste à rechercher des sites offrant une comparaison gratuite des salaires et des avantages sociaux, comme PayScale et Salary.com. De plus, demandez l'avis des recruteurs du secteur, ainsi que d'autres personnes de diverses entreprises qui occupent des postes similaires.

 

3. Visez haut

Demandez plus que ce que vous voulez réellement pour laisser la place à la négociation. L'autre partie aura l'impression d'obtenir un meilleur arrangement si elle peut en négocier une partie par rapport à votre demande initiale. Cela dit, ne visez pas trop haut au point ou votre prétention salariale devient irréalisable.

 

4. Soyez clair sur le montant

Ayez à l’esprit le montant exact que vous prévoyez de demander, sans paraître insipide. De plus, ne donnez pas de fourchette, car cela indique que vous êtes prêt à concéder ou à prendre le montant le plus bas.

 

5. Soyez confiant et positif, mais pas arrogant

Il y a une ligne étroite entre être positivement confiant dans votre capacité à ajouter de la valeur et apparaître arrogant. Vous voulez être bienveillant et professionnel lorsque vous demandez un salaire plus élevé sans être insistant dans votre demande. Considérez l'exemple suivant fourni par Robin Madell de U.S. News & World Report :
"Je suis très motivé par le poste et je sais que je serai le bon candidat pour l'équipe. Je suis ravi de votre offre, sachant ce que j'apporterai par mon expérience comme nous en avons discuté lors des entretiens. Je me demande si nous pouvons envisager un salaire de départ légèrement plus élevé à 60 000 €. Mon étude de marché a montré que c'était la moyenne du secteur pour ce type de poste, et je suis convaincu que vous serez très satisfait de la contribution que je peux apporter à l'équipe et au service”.

 

6. Posez des questions

Poser des questions ouvertes peut aider l'autre partie à baisser un peu sa garde et à apprécier que vous réfléchissiez à votre demande. Cela montre également que vous essayez de comprendre leur logique pour travailler ensemble et trouver un montant sur lequel vous pouvez vous entendre. Voici des exemples de questions ouvertes que vous pourriez utiliser :
Comment est évalué le budget pour ce poste ?
Que puis-je faire pour que nous puissions avancer dans la même direction ?

 

7. Faites comme si vous négociez pour un autre

La psychologie suggère que cela peut parfois être plus facile si vous agissez comme si vous négociez une offre au nom de quelqu'un d'autre. Cela vous permet de prendre du recul, et peut aider à calmer vos nerfs.

 

8. Négociez !

Vous pouvez vous entraîner à votre négociation salariale face au miroir. Mieux encore, demandez à un ami ou à un professionnel de vous aider. Un coach de carrière peut vous aider dans la meilleure approche pour négocier une offre et dans les techniques pour calmer vos nerfs et tirer le meilleur parti dans la négociation.

 

9. Écoutez activement

L'écoute est presque aussi importante que de demander un salaire plus élevé. En écoutant ce que l'autre partie a à dire, vous comprendrez mieux son point de vue et trouverez plus facilement une solution qui vous plaira tous les deux.

 

10. Préparez-vous au "Non"

Il est possible que vous obteniez un refus à votre demande. Dans ce cas, évitez de réagir négativement : «Si vous n'augmentez pas le salaire, je n'accepterai pas, point final». Au lieu de cela, répondez simplement par quelque chose comme “Laissez-moi réfléchir un peu plus à l'offre avant d'accepter”.
Aussi, n'ayez pas peur de partir si vous sentez vraiment que vous n'obtenez pas ce que vous valez. Il est souvent préférable d'être patient et d'attendre que la bonne opportunité se présente, plutôt que d’accepter un poste par dépit dès le départ. 

 

11. Obtenez une confirmation par écrit

Une fois que vous et l'autre partie avez convenu d'un salaire de départ avec lequel vous êtes tous les deux à l’aise, assurez-vous d'obtenir une lettre d'offre révisée avec le nouveau montant et d'autres facteurs que vous avez négociés. Il est également préférable d'obtenir une liste de vos tâches et responsabilités afin de ne pas avoir de surprises après avoir commencé.

Article inspiré de l’article How to negotiate salary: 11 top tips par The Ladders.

OUR BRANDS

© 2023 Morgan Philips Group SA
All rights reserved